Vicks, Smecta et autres Clarix pour enfants sont plus dangereux qu'utiles

France une nouvelle liste de médicaments à éviter dévoilée

Quels médicaments éviter en 2020 ?

Une centaine de médicaments "plus dangereux qu'utiles ", dont une douzaine de petits nouveaux.

Douze nouveaux médicaments ont été ajoutés à la liste 2020, réalisée par la revue indépendante Prescrire: le Ginkgo biloba, des produits contre le mal de gorge et de la toux et des argiles contaminées au plomb. Pour la huitième année consécutive, la revue Prescrire a fait le tri et a publié jeudi un bilan des médicaments à éviter selon elle, en raison des risques sanitaires " disproportionnés " qu'ils font courir aux patients.

Parmi les douze médicaments ajoutés cette année à cette liste noire (consultable en intégralité sur le site de Prescrire ), figure le fameux Ginkgo biloba pour les troubles cognitifs (de la mémoire, de la compréhension, etc.) des patients âgés, qui comporte un risque d'hémorragies, de troubles digestifs, ou encore de convulsions. Le Ginkgo biloba est également utilisé combiné à d'autres molécules, sous le nom de Ginkor fort, dans l'insuffisance veineuse, "sans plus d'efficacité", note la revue.

Un corticoïde en pulvérisation buccale, le tixocortol (présent avec la chlorhexidine dans le Thiovalone et ses équivalents) pour le mal de gorge bénin est également à l'origine de réactions allergiques. Or, l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), a indiqué le 28 novembre 2019 vouloir que ces médicaments, qui peuvent être pris sans ordonnance, ne soient plus présents en accès-libre dans les pharmacies.

La liste comprend également des argiles médicamenteuses, utilisées dans divers troubles intestinaux, dont les diarrhées, contaminés par du plomb: l'attapulgite (Actapulgite, ou en association dans Gastropulgite), la diosmectite (Smecta ou son générique).

La liste 2020 recense 105 médicaments (dont 92 commercialisés en France), à ne pas utiliser, à défaut de les voir retirer du marché.

Toujours pour le traitement de la toux et des maux de gorge, Prescrire alerte sur l'alpha-amylase, qu'on retrouve dans le Maxilase et ses équivalents, comme l'Alpha-amylase Biogaran.

Pour cette nouvelle édition, Prescrire a établi sa liste à partir des données publiées sur les médicaments entre 2010 et 2019. "Il s'agit d'analyses de nouvelles spécialités pharmaceutiques, de nouvelles indications, de suivis d'évaluation, tant sur les effets indésirables que sur les données d'efficacité, et parfois de réactualisations de données concernant certains effets indésirables d'un médicament" précisent les auteurs.

Ce " ne sont pas forcément de futurs 'Mediator', au centre de scandales et de procès impliquant notamment une firme et l'agence du médicament.

Dernières nouvelles