L'impressionnant cambriolage de diamants dans un musée en Allemagne

L'Allemagne sous le choc après un vol de bijoux

Allemagne : des bijoux datant du XVIIIe siècle dérobés dans un musée à Dresde

Lundi, peu avant 05h00 du matin, quatre cambrioleurs sont parvenus à s'introduire dans le musée de cette ville baroque de l'ex-RDA pour y dérober des parures datant du XVIIIe siècle.

La traque se poursuivait mardi en Allemagne au lendemain d'un cambriolage spectaculaire au musée de Dresde (est), qui a vu au moins deux personnes dérober en quelques minutes des bijoux en argent du XVIIIe siècle d'une valeur "inestimable". La direction du musée avait qualifié les pièces volées d'une valeur historique et culturelle "inestimable " et non chiffrable.

La veille, un incendie a détruit un transformateur électrique situé à proximité. Les bijoux étant très connus, ils apparaissent difficilement négociables en l'état mais les responsables du musée craignent que les voleurs ne les retaillent. Les enquêteurs ont établi un lien entre les deux événements. Une caméra de surveillance a tout de même continué de fonctionner et a filmé les deux hommes.

Après avoir neutralisé les alarmes du musée, les malfaiteurs sont entrés par une petite ouverture d'une fenêtre du musée, avant d'accéder aux parures.

Les alentours du musée ont été totalement bouclés par les policiers et le musée fermé.

Une partie du musée, un des plus anciens d'Europe, a été détruite durant la Seconde Guerre mondiale lors du bombardement allié du 13 février 1945, avant d'être reconstruite.

Les musées de Dresde, communément appelée la Venise de l'Elbe, possèdent une collection unique au monde de 4.000 pièces de porcelaine, d'objets sculptés en ivoire ou en ambre, de bijoux et autre joaillerie décorative.

Parmi ses trésors figure une tête de Maure de 64 centimètres, constellée d'émeraudes, et un saphir de 548 carats offert par le tsar Pierre Ier de Russie. Seule consolation: 16 pièces prestigieuses (dont le "Diamant Vert") sont actuellement exposées au Metropolitan Museum de New York.

Le ministre-président de Saxe, Michael Kretschmer, a exprimé son désarroi après ce vol: "Ce ne sont pas seulement les collections d'art de l'État qui ont été volées mais l'ensemble des Saxons", a-t-il déploré.

"L'attaque rocambolesque dont a été victime lundi à l'aube le réputé musée de la " Voûte verte " de Dresde abritant le trésor de la Saxe fait la une de la presse allemande".

Le musée avait été rénové en 2004, les anciennes collections étant désormais entreposées au rez-de-chaussée, où a été commis le vol, et le premier étage accueillant des expositions temporaires. Plusieurs auteurs présumés du vol, membres d'un clan familial criminel d'origine libanaise, sont traduits en justice. La pièce aurait été fondue.

Dernières nouvelles