Journée mondiale contre le sida : Le sida recule, ensemble continuons le combat

L'engagement de la Chine aux côtés de l'Afrique a renforcé la lutte contre le VIH/sida sur le continent, selon un responsable de l'OMS (INTERVIEW)

Nîmes : la boucle militante d'Aides pour lutter contre le sida

La Journée mondiale de lutte contre le VIH/SIDA est une journée internationale consacrée à la sensibilisation de la pandémie du sida.

Cette journée fut établie le 1er décembre 1988 par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), et le droit de tenir cette manifestation chaque année a été approuvé par l'Assemblée générale des Nations unies.

A cette occasion, les experts ont mis l'accent sur l'impératif de réorganiser les services de santé en les dotant des moyens nécessaires, dans le cadre de la stratégie nationale de lutte contre le VIH/sida, visant à éradiquer ce virus à l'horizon 2030, tel qu'annoncé dans les Objectifs onusiens du développement durable (ODD).

Le professeur Mathieu Nacher, dermatologue, vénérologue et président du COREVIH (coordination régionale de lutte contre le VIH et les IST) souligne l'importance du dépistage en raison de la prévalence de la maladie sur le territoire.

Leur action pour riposter au sida prend des formes différentes. Des projections mathématiques ont démontré que si un nombre suffisant de personnes vivant avec le VIH sont diagnostiquées et amorcent un traitement d'ici l'an prochain, les bienfaits préventifs des traitements pourraient mettre fin à l'épidémie de VIH d'ici un peu plus d'une décennie.

La Journée mondiale de lutte contre le sida est une plateforme essentielle pour souligner l'importance du rôle joué par les organisations communautaires alors que l'on assiste à un recul des financements et à un confinement de la société civile. Ces tendances fragilisent la continuité des services apportés ainsi que des efforts de sensibilisation.

Dernières nouvelles