Thomas Cook France va conserver la moitié de ses 685 salariés

On connait désormais le noms des repreneurs de Thomas Cook

On connait désormais le noms des repreneurs de Thomas Cook

Un total de 18 offres, toutes partielles, avaient été déposées concernant la filiale française du géant britannique Thomas Cook, qui a fait faillite fin septembre. "Au total, ce sont 347 collaborateurs qui sont repris", détaille Thomas Cook France. Ainsi en a décidé le tribunal de commerce de Nanterre, en charge de ce dossier.

C'est le nombre d'agences de voyage Thomas Cook qui seront reprises en France sur les 174 concernées par le redressement judiciaire enclenché en octobre (auxquelles s'ajoutent 247 autres points de vente franchisés).

Il déplore que "malgré tous les efforts entrepris par les administrateurs judiciaires et le management, 25 agences et l'essentiel des collaborateurs rattachés au siège ne sont pas repris". La moitié des 685 salariés sont également repris.

Le voyagiste précise qu'un comité central d'entreprise (CCE) avec les instances représentatives du personnel se tiendra vendredi "pour consultation sur le projet de licenciement collectif pour motif économique des salariés non repris".

Le consortium constitué d'Havas Voyages, Salaün Holidays, Karavel-Promovacances, Le Vacon, Sainte-Claire et Esprit de Voyage, s'accapare, à lui seul, 141 points de vente.

Concernant l'avenir des agences reprises, le tribunal estime dans son jugement que "l'ensemble des candidats a une bonne connaissance du secteur d'activité de Thomas Cook, étant eux-mêmes des professionnels du secteur".

Le voyagiste Thomas Cook va être vendu à la découpe.

La société détient 172 agences de voyage en propre et réalisait un chiffre d'affaires annuel de 425 millions d'euros.

Le dossier de la faillite Thomas Cook touche à sa fin.

Dernières nouvelles