Nouvelle-Zélande : une banque de sperme pour donneurs séropositifs

Une banque de sperme de donneurs séropositifs lancée en Nouvelle-Zélande une première mondiale

Voir les

La Nouvelle-Zélande vient de devenir le premier pays au monde à ouvrir une banque de sperme destinée aux donneurs séropositifs. Trois objectifs ont été énoncés à savoir diminuer la stigmatisation des personnes porteuses du virus, leur permettre de procréer et éduquer la population aux modes de transmission du VIH. Une opération sans danger: grâce au traitement qu'ils reçoivent, la charge virale des donneurs est indétectable (la présence du virus dans leur sang est tellement faible qu'elle ne peut être décelée par les méthodes classiques de dépistage), autrement dit intransmissible.

Ces personnes portent toujours le virus, mais avec la prise du traitement, ils ne le transmettent pas que ce soit lors d'un rapport sexuel non-protégé ou au cours d'une grossesse. "Ce Néo-Zélandais, qui a pâti de son statut de séropositif dans sa vie professionnelle comme personnelle, estime que ses compatriotes ne sont pas suffisamment sensibilisés sur le VIH et le fait qu'il n'est pas contagieux lorsque la charge vitale est indétectable".

À l'occasion de la Journée mondiale contre le Sida qui aura lieu le 1 décembre, la Nouvelle-Zélande souhaite lutter contre la discrimination à sa façon, comme l'explique Damien Rule-Neal, un des trois donneurs en question, diagnostiqué séropositif il y a plus de 20 ans: "Je veux que les gens sachent que la vie ne s'arrête pas une fois qu'on a été diagnostiqué porteur du VIH, et qu'il est possible d'avoir des enfants sans problème si l'on suit un traitement". Le principe de la banque " en ligne " se distingue des cliniques de fertilité: Sperm Positiv se contentera de mettre en relation donneurs, receveurs, et établissement réalisant les procréations médicalement assistées. Toutefois, il a indiqué que pour faire disparaître la stigmatisation des personnes porteuses du VIH, un long chemin reste toujours à faire.

Dernières nouvelles