Cinq morts dont trois secouristes dans le Var — Intempéries

Météo France

Météo France

Recherche des disparus, décompte des victimes, établissement du bilan de lourds dégâts matériels, dont un spectaculaire éboulement lundi après-midi: pour la deuxième fois en quelques jours, le Sud-Est a été frappé par de violentes intempéries dimanche, qui ont fait 6 morts.

Le Sud-Est est à nouveau endeuillé ce lundi. Olivier Jacob, préfet des Alpes-de-Haute-Provence, s'est rendu sur le site, où un poste de commandement opérationnel a été mis en place sous l'autorité d'Amaury Decludt, secrétaire général de la préfecture.

La chute de ce rocher a été causée par "les conditions météorologiques très défavorables de ces derniers jours", selon la préfecture.

Selon La Provence deux personnes ont déjà été secourues par les pompiers. Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner était attendu sur place.

"C'est une épreuve pour la sécurité civile mais il se redresseront, ils ne baisseront pas les bras", a poursuivi le ministre, qui devait ensuite s'entretenir avec les proches du pompier de 44 ans mort dans l'accident avant de se rendre sur la base de la sécurité civile de Nîmes-Garons, pour s'entretenir avec la famille et les collègues du pilote et du copilote de l'hélicoptère. Parmi les victimes dans le Var, un berger à Saint-Paul-en-Forêt et le propriétaire d'une pension pour chevaux à Fréjus qui tentait de sauver ses bêtes. Une femme a également été retrouvée morte dans sa voiture. Mes pensées à tous ceux qui ont subi ces dernières semaines les intempéries dans le Sud.

C'est " une très très grande tristesse.

Les trois occupants d'un hélicoptère de la Sécurité civile partis porter secours à des habitants touchés par les intempéries dans le département du Var " ont été retrouvés morts près de Marseille, dans une zone qui n'était pas placée en alerte rouge, dans la nuit de dimanche à lundi", a indiqué le ministère de l'Intérieur.

A Mandelieu-la-Napoule, une des villes des Alpes-Maritimes les plus touchées, des habitants et commerçants nettoyaient lundi à coup de raclettes et de pelles la boue. Josiane Dubochet, ambulancière, est au bord des larmes.

Dernières nouvelles