Formule 1: Charles Leclerc risque la pénalité au Grand Prix d'Abu Dhabi

F1: amende pour Ferrari suite à la déclaration inexacte concernant l'essence embarquée par Leclerc

Pourquoi Ferrari n'a reçu qu'une simple amende à Abou Dhabi ?

Charles Leclerc pourrait être pénalisé sur la grille de départ du Grand Prix d'Abu Dhabi. Une potentielle infraction à la directive technique TD/12-19. De ce fait, le Monégasque risque de partir de la voie des stands.

Pour comparaison, un peu plus tôt cette année au Grand Prix de Singapour, le pilote Renault Daniel Ricciardo a été exclu du résultat des qualifications à Marina Bay pour avoir dépassé la limite de puissance de 120 KW lors de la séance de qualifications du Grand Prix de Singapour.

Le délégué technique de la FIA a constaté une "différence significative", qui a ensuite été établie à 4,88 kg, entre la quantité dans la voiture et celle déclarée. C'est-à-dire très compliqué... Au-delà de la stratégie de course, l'écurie italienne s'est mise à la faute avec une déclaration erronée de la charge en essence sur la monoplace de Charles Leclerc.

Les commissaires sportifs, dont l'ancien coureur Derek Warwick, ont déterminé l'amende pour une déclaration inexacte après avoir convoqué des représentants de Ferrari après la course.

Dernières nouvelles