France : Des dépôts pétroliers bloqués, réunion lundi à Bercy

Dépôts pétroliers bloqués réquisition de stations-service pour les véhicules prioritaires

Des salariés du bâtiment bloquent l'accès au dépôt pétrolier de Brest le 29 novembre 2019 pour défendre leur avantage fiscal sur le gazole

Des représentants des entreprises du bâtiment et des travaux publics ont été invités à une réunion lundi à Bercy alors que plusieurs dépôts pétroliers restaient bloqués dimanche dans l'ouest de la France. en région, les artisans sont prêts à se mobiliser. Ils manifestent contre la suppression de la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE) sur le gazole non routier (GNR), prévue de manière progressive, à partir du 1er juillet 2020.

Le vol et la concurrence déloyale "sont des problèmes majeurs", selon Mme Despret. Les professionnels du BTP bloquaient toujours ce aujourd'hui l'accès aux dépôts pétroliers de Vern-sur-Seiche, près de Rennes, Brest, Lorient et Le Mans. ", déclare Norbert Guillou, un des organisateurs du mouvement".

En raison des difficultés d'approvisionnement, le préfet du Finistère a réquisitionné onze stations-service pour les services d'urgence, de secours et soins aux personnes, aux véhicules de services sanitaires, d'interventions d'urgence sur les réseaux de distribution et aux transports funéraires.

L'application d'Essence&Co propose de consulter en temps réel et gratuitement le prix des carburants dans chaque station essence.

Le blocage entraîne "une diminution des stocks disponibles en carburant dans le département et des difficultés locales d'approvisionnement", a indiqué la préfecture dans un communiqué.

Depuis vendredi, des stations-service en Bretagne sont à court de carburant après le blocage de plusieurs dépôts pétroliers dans l'ouest.

Mise en sommeil depuis 2018, la carte de l'appli Essence & Co, qui recence les stations-services en pénurie ou en restrictions, reprend du service.

Selon un correspondant de l'AFP, près de 80 engins empêchaient l'accès au dépôt lorientais, et environ une trentaine de véhicules sont positionnés aux abords du dépôt de Brest.

Dernières nouvelles