Même hors du podium, Fourcade a rassuré — Biathlon

Biathlon  Ostersund l'Italie gagne le relais mixte les Bleus à la peine

Fourcade, rageant et encourageant

Il n'a pas fini premier, n'a pas fini non plus sur le podium, mais Martin Fourcade a néanmoins livré une prestation rassurante pour la première course individuelle de l'année, à l'occasion de l'épreuve du sprint lors de la Coupe du monde de biathlon, dimanche 1er décembre en Suède.

C'est un Martin Fourcade très indécis qui s'est présenté devant le micro de La Chaîne L'Equipe dimanche à l'issue du premier sprint de Coupe du Monde de la saison, sur la neige suédoise d'Östersund.

Le sprint accueillait les biathlètes dans un vent persistant et un temps clair où la Norvège a su briller avec quatre finishers dans le Top 10 à l'image des frères Boe, de Johannes Dale et Erlend Bjoentegaard.

Ce sont deux erreurs au tir debout (8/10 au total à la carabine) qui lui coûtent la lutte pour la victoire.

Le relais bleu (Célia Aymonier, Anaïs Bescond, Quentin Fillon-Maillet, Martin Fourcade), champion olympique de la spécialité, a lui été handicapé par la maladresse au tir de la première partante Célia Aymonier. Mais Fourcade est confiant quant à sa capacité à ne pas le ressasser. "Forcément, il y a la déception de ne pas faire mieux". Je suis dans une bonne dynamique.

Les deux Russes Loginov et Eliseev se sont longtemps "tirés la bourre" et l'état de fatigue d'Eliseev après avoir franchi la ligne témoigne bien de l'effort réalisé par le Russe. Johannes Boe a répliqué dans la foulée, malgré une faute sur le tir couché, sa vitesse de ski (meilleur temps) et sa rapidité d'exécution sur le tir debout (5/5) lui ont permis de s'imposer sans soucis.

"Grâce notamment à un énorme dernier tour, le Français signe le deuxième temps de ski, à seulement 1" 5 de celui qui l'a privé d'un huitième sacre consécutif la saison dernière.

Dernières nouvelles