Kim Jong-un inaugure la ville de Samjiyon, près du Mont Paektu

Les autorités nord-coréennes ont inauguré la ville nouvelle de Samjiyon près du mont Paektu

Les autorités nord-coréennes ont inauguré la ville nouvelle de Samjiyon près du mont Paektu. KCNA KCNA 10 Plein Ecran

Mais c'est aussi là que la propagande nord-coréenne, situe la naissance du père de Kim Jong Un, Kim Jong Il, fils et successeur du fondateur du régime Kim Il Sung, dans un camp secret de la guérilla que son père commandait contre l'occupant japonais.

Quoi qu'il en soit, Kim Jong Un s'est rendu sur plusieurs sites historiques, selon KCNA qui ajoute qu'il a laissé "une trace sacrée sur les sites de batailles révolutionnaires" dans "la neige vierge à hauteur de genou".

PYONGYANG, 3 décembre (Xinhua) - Le dirigeant suprême de la République populaire démocratique de Corée (RPDC), Kim Jong Un, a assisté lundi à la cérémonie marquant l'achèvement de la construction d'une ville nouvelle à Samjiyon (nord), ont rapporté mardi les médias officiels.

M. Kim "s'est dévoué corps et âme pour faire du comté de Samjiyon, lieu sacré de la révolution, une utopie urbaine du socialisme", indique mardi une dépêche de l'agence officielle nord-coréenne KCNA. Cette " incarnation de la civilisation moderne " a pour ambition d'attirer des touristes étrangers afin de soutenir l'économie de la Corée du Nord, affectée par les sanctions internationales imposées pour ses activités nucléaires et de développement de missiles. Le peuple coréen, écrit-elle, "avance sur le droit chemin qu'il a choisi, sans vaciller malgré les épreuves".

Cette inauguration intervient au moment où les négociations avec Washington sont dans l'impasse, depuis le fiasco du sommet de Hanoi entre M. Kim et le président américain Donald Trump en février. KCNA a diffusé une photo du leader nord-coréen en imperméable de cuir noir coupant un ruban rouge au milieu de responsables coiffés de chapeaux de fourrure, lors d'une cérémonie d'inauguration près d'une statue de son père Kim Jong-il.

L'agence a aussi publié une vue aérienne de la ville au décor féerique, avec ses lumières se reflétant dans la neige immaculée.

À chaque fois que Kim Jong Un se rend sur le mont Paektu, les experts qui observent le régime nord-coréen s'interrogent. Les historiens contestent largement cette thèse et considèrent qu'il est né dans le village sibérien de Vyatskoye le 16 février 1941, un an avant la date avancée par Pyongyang.

Lors d'une récente visite, l'AFP avait pu voir des milliers de personnes travaillant sur le site de Samjiyon, dont beaucoup de militaires.

Pyongyang n'a pas annoncé le montant de ce projet qui est censé ouvrir par phases.

Choe Ryong Hae et Pak Pong Ju, membres du présidium du Bureau politique du Comité central du Parti des travailleurs de Corée (PTC), étaient présents, ainsi que le Premier ministre Kim Jae Ryong, membre du Bureau politique du Comité central du PTC.

Dernières nouvelles