Le typhon Kammuri balaye l'île de Mindoro, au moins deux morts — Philippines

Le typhon Kammuri balaye l'île de Mindoro, au moins deux morts — Philippines

Le typhon Kammuri balaye l'île de Mindoro, au moins deux morts — Philippines

Des dizaines de milliers de personnes ont évacué aux Philippines les régions menacées par le typhon Kammuri, qui devrait frapper dans la nuit de lundi à mardi et menace notamment les épreuves des Jeux d'Asie du Sud-Est, dans la région de Manille. Il se déplace à la vitesse de 15 km/h et devrait sortir du territoire mercredi soir ou jeudi matin.

Ce mardi, la tempête est accompagnée d'intenses précipitations, outre un vent fort avec des rafales allant jusqu'à 235 km/h.

En temps normal bondés, ses terminaux étaient presque vides mardi matin.

Près de 70.000 personnes ont déjà fui leurs habitations dans la région de Bicol, qui devait être la première touchée, ont indiqué les services d'urgence philippins, et des milliers d'entre elles ont depuis dimanche trouvé refuge dans des écoles et des gymnases.

Plus de 43 000 personnes ont été évacuées et des écoles de six provinces ont suspendu leurs cours alors que les îles de l'est des Philippines se préparaient à ce que le typhon Kammuri arrive à terre lundi ou tôt mardi.

Mais des habitants ont décidé de rester, malgré des vents gagnant en puissance.

"J'ai vécu les pires turbulences de ma vie", a-t-elle confié. "Avec de la chance, elle pourra résister".

Les services météo redoutent aussi des coulées de boue et de possibles montées de eaux atteignant jusqu'à trois mètres dans les régions côtières les plus affectées. "J'ai découvert ce que c'est que d'avoir le mal de l'air".

Les Philippines sont touchées par une vingtaine de tempêtes et typhons en moyenne chaque année, qui font des centaines de morts et contribuent à la pauvreté des populations exposées.

"Les évacuations préventives ont été un facteur-clef", a observé Sher Saises, responsable de la défense civile à Tacloban (centre), la ville la plus meurtrie aux Phiilippines par le terrible typhon Haiyan qui avait fait plus de 7.360 morts et disparus le 8 novembre 2013, avec des rafales mesurées à 305 km/h.

Des vents violents ont commencé à souffler sur l'archipel philippin samedi soir, peu avant le lancement de la cérémonie d'ouverture des Jeux d'Asie du Sud-Est par le président Rodrigo Duterte et la star de la boxe Manny Pacquiao.

Ces Jeux sont prévus jusqu'au 11 décembre dans trois villes de Luçon - Clark, Manille et Subic - avec 56 disciplines représentées et des épreuves prévues sur des dizaines de sites différents.

L'épreuve de planche à voile a été annulée, tandis que le triathlon a été avancé. "Tout est prêt" pour adapter les épreuves aux conditions climatiques, a-t-il assuré à la presse.

Dernières nouvelles