Romelu Lukaku et Chris Smalling condamnent la une du — Racisme

L'AC Milan et l'AS Roma interdissent le Corriere dello Sport

Lancer le diaporama Serie A: les 15 transferts phares de l'été +16

Une photo de Romelu Lukaku et Chris Smalling - tous deux arrivés cet été en Serie A en provenance de Manchester United - accompagnée de l'inscription "Black Friday".

En annonçant le choc de ce vendredi entre l'Inter Milan et l'AS Rome, le journal a illustré sa première page avec Romelu Lukaku (Inter) et Chris Smalling (AS Rome).

L'article affirme que le Belge et l'Anglais "qui ont appris à se respecter, ont pris des positions fortes pour dénoncer le racisme et sont devenus des symboles de leurs deux clubs".

Cette Une n'a pas manqué de créer la polémique, mais le directeur du journal se défend de tout caractère raciste alors que le football italien a connu de trop nombreux épisodes de racisme depuis le début de la saison. Corriere dello Sport vient avec le plus bête des gros titres que j'ai jamais vu dans ma carrière.

"J'espère que les rédacteurs impliqués dans la publication de ce titre prendront leurs responsabilités et comprendront le pouvoir qu'ils détiennent à travers les mots, et l'impact que ces mots peuvent avoir".

La question pour Pastorello, "ce n'est pas seulement le titre d'un quotidien, c'est ce qu'on respire dans les stades, sur les réseaux sociaux, dans les rues".

L'agent a applaudi l'attitude de Lukaku, qui "affronte le problème à chaque fois avec force et puissance". Ainsi, dans un post sur Twitter, l'Inter Milan a déclaré: "Le football, c'est la passion, la culture et la fraternité". Ce jeudi, c'est le Corriere dello Sport qui a dérapé. "Nous sommes et serons toujours contre toute forme de discrimination". En attendant le dénouement de cette affaire, tous les membres du Corriere dello Sport sont désormais interdits de tout accès à la Roma et à l'Inter. "Un titre innocent est transformé en poison par ceux qui ont le poison en eux".

Dernières nouvelles