Von der Leyen en Ethiopie pour son premier voyage hors de l'UE

Von der Leyen en Ethiopie pour son premier voyage hors de l'UE

Von der Leyen en Ethiopie pour son premier voyage hors de l'UE

La lutte contre le changement climatique est une priorité de la nouvelle Commission européenne, a-t-elle dit, ajoutant que la commission appréciait vivement les efforts de la Chine dans ce dossier et était prête à coopérer avec elle pour renforcer la coopération dans la lutte contre le changement climatique et la réforme de l'Organisation mondiale du commerce. afin de favoriser les progrès dans les relations entre UE et la Chine. Celle qui prend le relais du Luxembourgeois Jean-Claude Juncker a fait du "New Green Deal" (Pacte vert) l'un des chantiers prioritaires de son mandat de 5 ans.

La nouvelle Commission présentera le 11 décembre ses propositions pour lutter contre le changement climatique lors d'une session extraordinaire du Parlement, à la veille d'un Conseil européen, a annoncé David Sassoli. Ici, la place Saint-Marc à Venise. Il s'agira de donner un coup de projecteur sur ce nous faisons. "Je serai de retour à Bruxelles le dimanche", a-t-elle précisé. Européenne convaincue et militante, Ursula Von der Leyen n'en a pas moins pris hier les rênes de l'exécutif européen dans un contexte délicat.

Cette réunion a été une occasion pour réaffirmer la détermination de la Commission von der Leyen d'être résolument géopolitique, effaçant la distinction entre affaires intérieures et extérieures, avec pour la première fois un groupe de travail spécifique préparant et coordonnant l'action du Collège en matière d'affaires étrangères. L'Allemande et le Belge apparaîtront ensemble à une cérémonie marquant le dixième anniversaire du Traité de Lisbonne.

La nouvelle présidente de la Banque centrale européenne, Christine Lagarde, a pour sa part évoqué les dix dernières années "de réparations, de changements profonds" traversées par le continent européen, citant notamment la crise des dettes souveraines et le défi du changement climatique. Conscient des divers enjeux, Charles Michel prévient: "Les Européens attendent beaucoup de nous".

Dernières nouvelles