Inde. 43 morts suite à l'incendie d'une usine

Police et ambulances à New Delhi aux abords d'une usine qui a brûlé dimanche 8 décembre 2019 faisant au moins 43 morts- AFP

Police et ambulances à New Delhi aux abords d'une usine qui a brûlé dimanche 8 décembre 2019 faisant au moins 43 morts- AFP

"Il s'agit d'une usine où sont conservés des amas de sacs, de bouteilles et d'autres matériaux", a indiqué à la presse le chef adjoint du service des incendies, Sunil Choudhary. Outre le bilan de 43 morts, au moins 16 personnes ont été hospitalisées, selon la même source. Un haut responsable de la police a précisé un peu plus tard que le nombre de personnes sorties du brasier s'élevait à 58.

L'incendie s'est déclenché aux premières heures de la matinée dans un vieux quartier de la capitale.

Les pompiers ont aussi expliqué que les conditions d'accès au Bazar Sadar, important marché de gros faiblement éclairé, étaient très difficiles. "Les pompiers ont terminé les opérations de sauvetage". La cause du drame n'est toujours pas connue.

Cet incendie " est particulièrement atroce.

Lors d'une prise de parole sur place, le ministre en chef Arvind Kejriwal a ordonné "une enquête magistrale".

" Nous avons jusqu'à présent transféré 50 personnes à quatre hôpitaux de la capitale pour recevoir les soins nécessaires", a-t-il assuré, notant que plusieurs personnes ont été blessées à des degrés divers, d'autres se sont évanouies. Il a également déploré "la perte plus de 40 vies innocentes à cause du tragique incendie".

"Mes pensées vont à ceux qui ont perdu leurs proches".

Des agents spécialisés s'apprêtent à intervenir sur les lieux d'un incendie dans un usine à New Delhi le 8 décembre 2019, qui tué au moins 43 personnes. La nuit, ces bâtiments servent souvent de dortoirs pour les travailleurs pauvres, pour la plupart des migrants, qui parviennent ainsi à économiser de l'argent en dormant sur leur lieu de travail.

Dernières nouvelles