L’accord de libre-échange américain officiellement signé

L’accord de libre-échange américain officiellement signé

L’accord de libre-échange américain officiellement signé

Mexico, 10 déc 2019 (AFP) - L'accord de libre-échange Amérique du Nord, dont les amendements ont été négociés pendant une année, a été signé mardi à Mexico lors d'une cérémonie à la présidence. Il avait ensuite subi de nouvelles modifications, à la demande notamment des démocrates aux États-Unis, avant d'être définitivement signé mardi.

" Cet accord commercial est (...) infiniment meilleur que ce qui avait été initialement proposé par l'administration " Trump, a-t-elle déclaré.

Le Mexique veut amender les termes du nouvel accord de libre-échange avec les Etats-Unis et le Canada concernant l'acier et l'aluminium, a affirmé dimanche le ministre mexicain des Affaires étrangères, Marcelo Ebrard.

.

L'Alena avait créé une vaste zone de commerce regroupant quelque 500 millions d'habitants, dans le but affiché de contribuer à la croissance économique et à la hausse du niveau de vie de la population des trois pays membres.

Mais il a aussi conduit à des délocalisations massives dans le secteur automobile au bénéfice du Mexique où la main d'oeuvre est moins chère et au détriment des industriels américains. Cette entente conclue après l'introduction d'une série d'amendements de commun accord entre les trois États parties ouvre désormais la voie à la ratification de l'"USMCA".

Trumka, soulignant que l'accord comprendrait " un processus qui permettra d'inspecter les usines et les installations qui ne respectent pas leurs obligations ".

Le commerce avec le Canada et le Mexique soutient 12 millions d'emplois américains et 49 Etats américains comptent le Mexique ou le Canada parmi leurs trois principaux marchés d'exportation de marchandises, selon les données de la Chambre de commerce américaine.

Le Canada et le Mexique représentent 40% de la croissance de l'ensemble des exportations de marchandises américaines. Il a à cet égard souligné l'importance de "la coopération pour le développement qui favorisera l'unité du continent américain, l'unité de notre continent".

Dernières nouvelles