Aspirine, paracétamol et ibuprofène relégués derrière le comptoir des pharmacies

Paracétamol

Aspirine Doliprane ou Advil ne seront plus en accès libre dans les pharmacies dès janvier CC0 padrinan Paracétamol

Ces médicaments sont les plus utilisés en automédication comme antidouleur ou anti-fièvre chez les adultes et les enfants, selon l'ANSM. La mesure prendra effet à partir du 15 janvier prochain. Cette nouvelle mesure vise aussi à limiter la surconsommation de ces comprimés et à pousser davantage les clients à demander conseil auprès de leur pharmacien.

Jusqu'à maintenant, ils peuvent être vendus en accès direct, c'est-à-dire en se servant soi-même dans les rayons de la pharmacie. " Ces médicaments sont sûrs et efficaces lorsqu'ils sont correctement utilisés, mais présentent des risques lors d'une utilisation inadéquate ", indique l'ANSM.

En remettant derrière les comptoirs les boîtes de paracétamol et d'anti-inflammatoires (ibuprofène, aspirine), l'Agence du médicament entend lutter contre le mauvais usage des médicaments vendus sans ordonnance.

Des risques trop souvent minimisés par la population et qui peuvent causer de graves dommages comme des lésions du foie ou la mort.

Fin 2017, une jeune femme, Naomi Musenga, était morte après avoir été raillée au téléphone par une opératrice du Samu de Strasbourg, ce qui avait provoqué une vague d'émotion en France.

Pour éviter ce genre de conséquences, l'ANSM rappelle par ailleurs qu'une dose maximale de paracétamol est de 3 grammes par 24 heures pour un adulte de plus de 50 kilos, soit un espace de six heures par gramme pris.

En juillet, le gendarme du médicament avait décidé que l'avertissement "surdosage = danger" devrait désormais figurer sur les boîtes de paracétamol. Elles peuvent toucher la peau et des tissus mous: c'est le cas des "fasciites nécrosantes", infections dues à une bactérie dite "mangeuse de chair", cause d'amputations et de mort.

Ces complications infectieuses (essentiellement dues à deux bactéries, streptocoque ou pneumocoque) ont été observées après de très courtes durée de traitement par AINS (2 à 3 jours).

Dernières nouvelles