Brigitte et Emmanuel Macron en Côte d'Ivoire : une trentaine de cuisiniers mobilisés

Côte d’Ivoire  Bombardement du camp Français de Bouaké: Alassane Ouattara et Emmanuel Macron rendront hommage aux victimes le 22 décembre prochain

Brigitte et Emmanuel Macron en Côte d'Ivoire : une trentaine de cuisiniers mobilisés

Ces forces servent actuellement d'appui aux troupes luttant contre les groupes jihadistes au Sahel.

Une invitation dans le but de mettre en valeur "la force des liens culturels entre la France et la Côte d'Ivoire", a indiqué le palais de l'Elysée.

La situation au Sahel, qui inquiète fortement à Paris, sera l'un des fils rouges de ce déplacement: Emmanuel Macron fera une courte étape dimanche au Niger, pour en parler avec le président Mahamadou Issoufou, avant le sommet prévu en France le 13 janvier avec les dirigeants de cinq pays sahéliens.

Après les honneurs militaires, Emmanuel Macron s'adressera aux quelque 1.000 soldats de la base avant de s'asseoir au milieu d'eux sous une grande tente installée sur le terrain de football pour un dîner préparé par le chef de l'Elysée, Guillaume Gomez, à pied d'oeuvre depuis plusieurs jours.

Samedi, Emmanuel Macron et son homologue ivoirien, Alassane Ouattara, relanceront le chantier de l'Académie internationale de lutte contre le terrorisme, qui veut devenir le centre de formation des acteurs du secteur en Afrique de l'ouest.

Emmanuel Macron aime la tête du chanteur.

Mais les relations entre Paris et son ex-colonie sont devenues orageuses sous la présidence de Laurent Gbagbo (2000-2011) - marquée par l'éclatement d'une rébellion et une intervention militaire française - avec le développement d'un sentiment antifrançais au sein d'une partie de la population. Un hommage sera aussi rendu aux soldats français morts, dans l'exercice de leur mission en Côte d'Ivoire le 6 novembre 2004 à Bouaké, lors du bombardement de leur camp par la flotte ivoirienne de l'époque. Ce geste enverra un " signal important dans la relation franco-ivoirienne", précise le confrère qui cite l'Élysée. Puis il débattra avec 300 étudiants dans le domaine de la santé, avant de signer des accords bilatéraux, notamment pour le chantier du métro d'Abidjan. Il devrait être aussi question de pérennité du Franc CFA: le président Ouattara, chef de l'Union monétaire de l'Ouest Africain (UMOA) et les présidents de la Cedeao (Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest) doivent en effet décider d'ici samedi des modalités de la mise en place d'une monnaie unique destinée à remplacer le CFA, un vestige de la période coloniale, toujours indexé aujourd'hui au Franc par rapport à l'Euro.

Dernières nouvelles