Facebook craint une fuite massive de données

Facebook

Facebook examine une potentielle fuite de données touchant plus 267 millions d’utilisateurs CC0 kropekk_pl

Aujourd'hui, c'est une nouvelle bourde qui vient d'être commise, puisque selon The Next Web, ce sont pas moins de 267 millions de noms d'utilisateurs et de numéros de téléphone Facebook qui ont été dévoilés. Le 19 décembre, le site Comparitech publie sur son blog d'infirmation un article d'après lequel des données de plus de 267 millions d'utilisateurs du réseau social auraient fuité, et seraient accessibles en ligne. Un porte-parole de Facebook a déclaré à l'AFP que la société travaillait sur le problème et pensait qu'il s'agit "d'informations obtenues avant les changements effectués ces dernières années pour mieux protéger les données des personnes ".

Le chercheur Bob Diachenko a déclaré à Comparitech: " L'API de Facebook pourrait également avoir une faille de sécurité qui permettrait aux criminels d'accéder aux identifiants et aux numéros de téléphone des utilisateurs même après que l'accès ait été restreint. Cela s'ajoute à une longue liste de problèmes de confidentialité et de sécurité qui continuent de nuire au plus grand réseau social du monde. Cela voudrait dire que les numéros inclus dans la base de données datent de plus de 18 mois. Les enregistrements contiendraient les identifiants Facebook des utilisateurs et le numéro de téléphone associé au compte de chaque personne. Elle est apparue pour la première fois le 4 décembre sur la toile, puis a été partagée sur un forum de hackers le 12 décembre. Selon Diachenko, pensant que la base de données faisait partie d'une entreprise criminelle, il a informé Comparitech de l'existence de la base de données le 14 décembre.

Pour cette raison, il est conseillé aux utilisateurs de Facebook de définir leurs paramètres de confidentialité sur " Amis " et de définir le " Voulez-vous que les moteurs de recherche en dehors de Facebook soient liés à votre profil?

Malgré tous ses efforts, Facebook ne rassure toujours pas en matière de sécurité et de respect de la vie privée. En avril déjà, on en avait découvert 540 millions et en septembre encore 419 millions. Il y a quelques jours, Facebook avait laissé s'échapper les données personnelles et financières de 29 000 de ses employés.

Dernières nouvelles