Macron renonce à sa future retraite de Président (6220 euros)

Macron renonce à sa future retraite de Président (6220 euros)

Macron renonce à sa future retraite de Président (6220 euros)

A savoir que selon l'article 19 de cette loi de 1955, dès leur départ de l'Elysée, les anciens chefs d'Etat reçoivent à vie une dotation équivalente au salaire d'un conseiller d'Etat, soit 6220 euros bruts par mois.

Le président français Emmanuel Macron vient de renoncer officiellement à sa future pension mensuelle d'ancien Président de la République dont la valeur est estimée à 6 220 euros bruts mensuels. "Nous sommes dans une ère où les élus doivent être exemplaires ", explique un conseiller du Président, cité par Le Parisien. Cette pension n'est soumise à aucune condition.

"Il a décidé qu'il ne s'appliquerait pas cette loi à court terme en 2022, ni en 2027 en cas de deuxième mandat", a indiqué l'Élysée.

Selon l'Elysée, "il n'y a pas de volonté d'affichage", seulement "une volonté de cohérence" de la part du chef de l'Etat qui souhaite "s'appliquer les principes qu'il entend faire appliquer aux Français".

"Des deux prédécesseurs de M. Macron, François Hollande a renoncé de lui-même à y siéger alors que Nicolas Sarkozy a démissionné du Conseil constitutionnel en 2013 suite à l'invalidation par cette instance de ses comptes de campagne pour l'élection présidentielle de 2012". Alors que certains ont approuvé sur Twitter la décision du Président, nombreux sont ceux à l'avoir accueilli sans grand enthousiasme et lui reprochent sa "richesse" ou sa déconnexion vis-à-vis du peuple.

Selon Fabien Roussel, secrétaire national du PCF et député, ce renoncement est "un luxe que tout le monde ne peut pas se payer".

Pour autant, cela ne veut pas dire qu'Emmanuel Macron ne touchera rien en tant qu'ancien chef de l'Etat. "Qu'on mette fin à ce type de privilège, enfin!". Le Gouvernement veut supprimer les régimes spéciaux 2. Le régime de retraite du Président de la République est en quelque sorte un régime spécial 3.

Dernières nouvelles