Aviation : Le patron de Boeing Dennis Muilenburg démissionne

Mardi 17 décembre, le Directeur général du groupe aéronautique français Safran, Philippe Petitcolin, avait annoncé que les cadences de production de son moteur équipant le Boeing 737 MAX, allaient être réduites. Celui-ci avait en effet perdu son titre de président du conseil d'administration au profit de David Calhoun, un directeur indépendant.

La démission de Dennis Muilenburg intervient dans le contexte de fortes turbulences traversé par Boeing depuis l'immobilisation au printemps dernier du 737 MAX à la suite de deux catastrophes aériennes.

Dans un communiqué, Boeing précise qu'il sera remplacé dans ses fonctions par David Calhoun, actuel président, à compter du 13 janvier prochain.

Le PDG de Boeing démissionne en raison de problèmes persistants au sein de la compagnie au sujet de l'avion 737 MAX.

General Electric (GE) et Safran tentent de trouver des solutions alors que la crise du Boeing 737 MAX se prolonge et pèse lourdement sur les résultats des deux entreprises. Les différentes enquêtes techniques et administratives ont mis en lumière de nombreux dysfonctionnements notamment dans le processus de certification du 737 MAX. Dennis Muilenburg était alors apparu confus, peu convaincant et même peu convaincu par ses propres explications.

Le groupe a dû se résoudre la semaine dernière à annoncer la suspension dès le mois prochain de la production de son appareil vedette. "Sous la nouvelle direction, Boeing fonctionnera avec un engagement renouvelé de transparence totale, y compris une communication efficace et proactive avec la FAA (le régulateur américain), d'autres régulateurs mondiaux et ses clients", a également estimé Boeing.

David Calhoun a déclaré qu'il croit fermement en l'avenir de Boeing et du 737 Max. "Je suis honoré de diriger cette grande entreprise et les 150.000 employés dévoués qui travaillent dur pour créer l'avenir de l'aviation".

" Dave possède une expérience approfondie de l'industrie et une expérience avérée de leadership solide, et il reconnaît les défis auxquels nous devons faire face".

A Wall Street, l'action Boeing prenait 3,03% vers 15h30.

Dernières nouvelles