La messagerie ToTok serait un espion des Émirats Arabes Unis

La messagerie ToTok serait un espion des Émirats Arabes Unis

La messagerie ToTok serait un espion des Émirats Arabes Unis

Des fonctionnaires du gouvernement américain accusent ToTok de servir d'outil d'espionnage pour le compte du gouvernement des Emirats arabes unis.

Les Émirats utiliseraient l'application de messagerie gratuite ToTok pour espionner massivement les utilisateurs, révèle le New York Times ce lundi. Dans ce pays, des services tels WhatsApp et Skype sont partiellement bloqués, mais pas ToTok.

Pour que ses citoyens l'utilisent, les Emirats arabes unis, qui seraient à l'origine de son développement, ont restreint l'accessibilité à d'autres services concurrents populaires, comme WhatsApp de Facebook, rapporte le site spécialisé AppleInsider. Le FBI n'a pas donné plus de précision quant à la nature exacte des informations collectées, mais le New York Times évoque les contacts, médias, relations, déplacements, calendrier, etc. Les experts en cybersécurité recommandent à tous les utilisateurs de désinstaller l'application immédiatement.

L'app de communication ToTok n'est plus disponible sur les boutiques Google Play et App Store.

Dernières nouvelles