La grippe revient : la région PACA placée en phase pré-épidémique

Depuis le début du mois de novembre 47 cas graves de grippe ont nécessité une admission en service de réanimation

Depuis le début du mois de novembre 47 cas graves de grippe ont nécessité une admission en service de réanimation. fstop123

Les symptômes sont toujours les mêmes, nez qui coule, courbatures... Ainsi, la région Paca a enregistré une hausse flagrante de patients contaminés depuis 10 jours.

"Une augmentation de l'ensemble des indicateurs, que ce soit les entrées enregistrées à l'hôpital et en réanimation ou le nombre de consultations" a été observée dans ces régions, précise auprès de BFMTV Vincent Henouf, directeur adjoint du centre de référence de la grippe au sein de l'Institut Pasteur.

Cette semaine, l'agence d'Etat a relevé que 3% des consultations relevant de SOS Médecins l'ont été pour " syndrome grippal", avec 47 cas graves notés depuis le 4 novembre 2019, et " 167 épisodes de cas groupés d'infection respiratoire aiguë signalés en collectivités de personnes âgées ".

SelonSanté Publique France, le nombre de consultation en milieu hospitalier est passé de 1 200 à près de 1 800 en une semaine. L'augmentation est nette par rapport à la semaine précédente: l'agence rapportait alors 1 219 passages pour grippe ou pour syndrome de la maladie, et 95 hospitalisations.

Quatre région françaises sont en phase "pré-épidémique" alerte l'organisme Santé publique France dans son bulletin hebdomadaire sur la maladie, publié ce jeudi, et qui concerne la semaine 51. L'âge moyen des patients s'établit lui à 54 ans.

La vaccination reste la meilleure façon pour se protéger du virus de la grippe et de ses complications.

Parmi les conseils de préventions diffusés par Santé Publique France, il y a par exemple éternuer dans son coude, ou se laver les mains fréquemment, ou encore utiliser des mouchoirs jetables. Un délai de 15 jours après la piqûre est nécessaire pour être protégé.

Dernières nouvelles