Carlos Ghosn a quitté sa résidence surveillée et se trouve au Liban

Carlos Ghosn escorté à sa sortie de la maison de détention de Tokyo après sa libération sous caution à Tokyo le 25 avril 2019

Carlos Ghosn escorté à sa sortie de la maison de détention de Tokyo après sa libération sous caution à Tokyo le 25 avril 2019

Selon différent médias nationaux, comme les Echos ou Europe 1, Carlos Ghosn aurait débarqué lundi sur le sol libanais à bord d'un jet privé en provenance de Turquie.

"Ghosn est arrivé dimanche à l'aéroport de Beyrouth", a indiqué à l'AFP cette source sécuritaire, tandis qu'un autre responsable libanais a confirmé à l'AFP cette information ajoutant " que la manière dont il a quitté le Japon n'est pas claire ".

Adulé pendant des années au Japon pour avoir participé au renouveau de Nissan, Carlos Ghosn avait lui-même dénoncé dernièrement un " complot " de la part de Nissan pour empêcher un projet d'intégration plus poussée avec Renault.

Carlos Ghosn est sous le coup de quatre inculpations: deux pour des revenus différés non déclarés aux autorités boursières par Nissan, et deux pour abus de confiance aggravé. Mais il s'est soustrait à un système judiciaire dont il se dit l'otage depuis son arrestation le 19 novembre 2018 qui a provoqué sa révocation immédiate de la présidence de Nissan qu'il dirigeait depuis 1999.

Carlos Ghosn, escorté à sa sortie de la maison de détention de Tokyo après sa libération sous caution à Tokyo le 25 avril 2019. Ses avocats nient les faits.

Dernières nouvelles