Nouveautés - La Turquie dévoile sa première voiture 100% électrique

La voiture turque TOGG sera produite

Nouveautés - La Turquie dévoile sa première voiture 100% électrique

"Une nouvelle usine sera créée à Gemlik, dans la province de Bursa", a indiqué le président turc.

La cérémonie de présentation du premier prototype de véhicule turque 100 % électrique s'est déroulée vendredi à Gebze, dans le nord-ouest de la Turquie, avec la participation du Chef de l'Etat turc, Recep Tayyip Erdogan.

Le projet de mise sur le marché d'une voiture entièrement fabriquée en Turquie avait été présenté en 2017 par un consortium de cinq entreprises appelé Turkey's Automobile Initiative Group (TOGG) et qui regroupe Anadolu Group, le plus grand constructeur de véhicules utilitaires en Turquie, BMC mais aussi Kok Group, l'opérateur de téléphonie mobile Turkcell et Zorlu Holding, la société mère du fabricant de télévision Vestel. Ces industriels ont travaillé avec Pininfarina pour la conception.

L'autonomie devrait être dans la moyenne des SUV électriques actuels: de 300 à 500 kilomètres selon les versions. Il a d'ailleurs proposé de mettre son nom sur la liste des précommandes afin d'être l'un des premiers détenteurs du véhicule.

TOGG s'est assuré les services de Pininfarina pour dessiner ses deux premiers modèles, qui prennent respectivement la forme d'une berline compacte et d'un SUV compact. La version 2 roues motrices sera doté d'un moteur de 200 ch à l'arrière, et la version 4 roues motrices ajoute un moteur identique à l'avant. On sait néanmoins que le véhicule pourra tolérer jusqu'à 150 kW de puissance en charge rapide. Et avouons qu'il semble au final plutôt proche du K550 prévu pour le constructeur chinois Hybrid Kinetics. Région déjà très active dans l'industrie automobile. 22 milliards de livres turques (3,3 milliards d'euros) ont été investis. Un prototype de berline 4 portes a également été présenté.

Acteur majeur de la production automobile autour de la Méditerranée, la Turquie ne comptait que des usines pour des constructeurs étrangers.

Dernières nouvelles