Découverte d'une planète dans une "zone habitable"

Une illustration de la planète

08/01 La NASA a trouvé une planète habitable de la taille de la Terre

"TESS a été conçu et lancé spécifiquement pour trouver des planètes de la taille de la Terre en orbite autour d'étoiles proches " explique Paul Hertz, directeur de la division d'astrophysique au siège de la NASA. TOI 700d va maintenant être étudiée afin d'établir sa composition et savoir si elle peut abriter la vie.

Une nouvelle planète de la taille de la Terre découverte tout proche de nous - c'est ce qu'a annoncé le Jet Propulsion Laboratory de la Nasa lors de la conférence hivernale de la société américaine, mardi 7 janvier, à Honolulu, à Hawaï. Elle est accompagnée de deux autres planètes, TOI 700 b et c. A sa surface une année représente 37 jours terrestre tandis que l'ensoleillement est estimé à 86% de celui de la terre. C'est un lycéen, astronome amateur, Alton Spencer, qui a signalé à la Nasa son erreur. La découverte a ensuite été confirmée par le télescope spatial Spitzer, qui utilise le rayonnement infrarouge.

L'étoile TOI 700 est petite, environ 40% de la taille et de la masse de notre Soleil, avec une température de surface inférieure de moitié. Seule cette dernière est située dans la zone dite " habitable ".

TOI 700 d vient d'être confirmée par les scientifiques de la NASA comme étant l'une des rares exoplanètes découvertes de la taille de la Terre et dans la zone habitable de son étoile.

Reste à savoir de quoi elle est composée.

Bien que les conditions exactes de TOI 700 d soient inconnues, les chercheurs peuvent utiliser les informations actuelles, telles que la taille de la planète et le type d'étoile qu'elle orbite, pour générer des modèles informatiques et faire des prévisions. L'une des simulations, est une planète couverte par des océans avec " une atmosphère dense et dominée par le dioxyde de carbone, similaire à ce à quoi Mars ressemblait quand elle était jeune, selon les suppositions des scientifiques ".

Cette planète à l'instar de la lune avec la terre, fait toujours face à son étoile.

Une autre simulation prédit une version de la Terre sans océan, où les vents souffleraient de la face cachée vers la face éclairée. De multiples astronomes, ajoute l'AFP, vont désormais observer la planète avec d'autres instruments, obtenant de nouvelles données qui correspondront peut-être à l'un des modèles prédits par la Nasa.

Nous savons aussi que la planète la plus intérieure - TOI 700 b - fait quasiment la même taille que la Terre et qu'elle est probablement rocheuse. Elle fait près de sept fois la taille de la Terre, presque celle de Saturne.

Au centre se trouve l'étoile la plus grande, autour de laquelle l'étoile plus petite (un tiers du Soleil) orbite. Le satellite de la Nasa a failli rater cette découverte d'importante. L'étoile a été à l'origine mal classée dans la base de données TESS, comme étant plus similaire à notre Soleil, ce qui signifiait que les planètes semblaient plus grandes et plus chaudes qu'elles ne le sont vraiment.

Dernières nouvelles