La Chambre limite le pouvoir militaire de Trump contre l'Iran — USA

Trump menace l'Iran d'une riposte

TRUMP MENACE L'IRAN D'UNE RIPOSTE"DISPROPORTIONNÉE EN CAS D'ATTAQUE ANTI-USPlus

L'Iran a procédé à des tirs de missile sur des bases militaires exploitées par les Etats Unis en Irak mardi, en riposte à l'assassinat par les Etats Unis, du général Qassem Soleimani.

La présidente Nancy Pelosi a alerté les législateurs vendredi qu'elle se déplacerait la semaine prochaine pour envoyer au Sénat des articles de destitution contre le président Trump, faisant une annonce attendue depuis longtemps qui a ouvert la voie au troisième procès pour destitution présidentielle de l'histoire américaine. Le député républicain, Matt Gaetz, a expliqué qu'il s'oppose à "une nouvelle guerre éternelle au Moyen-Orient".

De son côté, Donald Trump n'a pas tardé à réagir à ces votes démocrates en déclarant depuis la Maison Blanche, qu'il n'avait pas "obligation de solliciter le Congrès" pour décider de mener d'éventuelles frappes en Iran.

Nancy Pelosi accuse Donald Trump d'avoir, pour éliminer Soleimani, mené une opération "disproportionnée et provocatrice" sans "consulter le Congrès", seul habilité à déclarer la guerre selon la Constitution.

Il nous fallait trancher, nous n'avions pas le temps d'appeler Nancy (Pelosi) dont le cerveau fonctionne par intermittence.

Si deux républicains ont déjà déclaré qu'ils la soutiendraient, il semble toutefois encore difficile que le texte soit adopté par la chambre haute, où le soutien au milliardaire reste solide.

Exprimant officiellement l'opinion du puissant Congrès, son adoption définitive n'en représenterait pas moins un revers cinglant pour Donald Trump. Notons par ailleurs, que trois républicains ont donné leur vote à la Chambre des représentants, en dépit des exhortations du numéro un américain à ne pas la voter.

Dernières nouvelles