États-Unis: Dernier débat démocrate avant les primaires - Monde

Primaire démocrate Sanders bondit en tête d'un sondage serré dans l'Iowa

Le candidat à la Maison Blanche Bernie Sanders lors d'un débat pour la primaire démocrate organisé à Los Angeles le 19 décembre 2019

WASHINGTON, 14 janvier (Reuters) - L'ancien vice-président américain Joe Biden fait la course en tête dans les intentions de vote en vue de la primaire démocrate dans l'Iowa et le New Hampshire, premiers Etats à se prononcer le mois prochain, selon deux sondages publiés lundi.

Sur la même ligne, Elizabeth Warren a plaidé pour un retrait total des troupes américaines du Moyen-Orient.

L'ex-colistier de Barack Obama obtiendrait 24% des suffrages dans l'Iowa, montre un sondage de l'université de Monmouth réalisé du 9 au 12 janvier auprès de 405 électeurs démocrates potentiels. Etat rural peu peuplé, il pourrait avoir une grande influence sur la course démocrate puisqu'il sera le premier à voter, le 3 février. Les sondages y sont extrêmement serrés entre quatre favoris: Biden, Sanders, Buttigieg et Warren.

Fort de sa bonne place dans les intentions de vote et de levées de fonds impressionnantes en 2019 auprès de ses supporteurs, le socialiste Bernie Sanders n'épargne plus ses rivaux depuis quelques jours.

"Quand on observe mon bilan face à celui de Joe Biden, je ne pense pas que le bilan de Biden puisse apporter l'énergie dont nous avons besoin pour battre Trump", avait-il tweeté.

Tout est parti d'un article de Politico affirmant ce week-end que l'équipe de campagne de Bernie Sanders donnait comme consigne à ses volontaires de dépeindre sa rivale comme une candidate des élites.

Puis deux jours plus tard, une autre polémique a éclaté avec des sources anonymes affirmant à CNN que Sanders avait déclaré, à la fin de 2018, à Warren qu'une femme ne pourrait jamais gagner la présidentielle contre Donald Trump, alors même qu'elle lui annonçait qu'elle comptait se lancer.

Largement épargné lors des précédents débats, le socialiste pourrait donc cette fois faire l'objet de plus de critiques et piques de ses rivaux.

Provoquant les rires de l'assemblée, Elizabeth Warren a immédiatement contredit son "ami". Elle a ensuite tenté d'élargir le débat sur la question de savoir si une femme pouvait être élue présidente. Regardez les hommes sur ce plateau. "À eux tous, ils ont perdu dix élections". Le milliardaire avait d'ailleurs organisé un meeting de campagne, qui devait démarrer peu avant le débat, dans l'État voisin du Wisconsin. Notons qu'après la crise cardiaque que Bernie Sanders a eue au début du mois d'octobre dernier, ses médecins ont indiqué qu'il est en parfaite santé.

Mais ce vétéran de la politique de 77 ans doit aussi faire face aux doutes sur son âge, alimentés par ses gaffes. Cette fois, ils n'étaient plus que six candidats sur scène.

Dernières nouvelles