Une école reçoit le kérosène largué par un Boeing en difficulté

Le Boeing a vidangé son carburant avant d’atterrir en urgence à l’aéroport de Los Angeles

Le Boeing a vidangé son carburant avant d’atterrir en urgence à l’aéroport de Los Angeles. LP

17 enfants et 11 adultes d'une école californienne se sont plaints d'irritations cutanées après avoir été aspergés de carburant par un avion.

Des photos et des vidos sur les réseaux sociaux ont montré de nombreux véhicules de police et de secours stationnés autour de l'école. Et le kérosène est tombé au-dessus d'une école élémentaire.

"Ces procédures exigent que le carburant soit largué au-dessus de zones inhabitées bien identifiées, généralement à des altitudes élevées de sorte que le carburant se vaporise et se disperse avant de toucher le sol", souligne l'agence.

Il s'agissait d'un vol Delta 89 de la compagnie américaine Delta Air Lines à destination de Shanghai (Chine) qui a rencontré des difficultés peu après son décollage et a dû se délester d'une partie de son carburant. Il a pu atterrir quelques minutes après. Selon les pompiers locaux, dix-sept enfants et neuf adultes ont subi une irritation de la peau.

Un appareil de la compagnie aérienne Delta Air Lines retournant à Los Angeles après un problème technique a largué son fuel - y compris en passant au-dessus de plusieurs écoles, où des dizaines d'enfants ont été traités pour des " blessures mineures ". L'avion s'est posé sans dommages aux environs de 12h00 mais avait auparavant largué son carburant en vue de s'alléger pour un éventuel atterrissage d'urgence.

L'agence américaine chargée du contrôle de l'aviation civile, la FAA, a annoncé sur Twitter avoir ouvert une enquête, rappelant qu'"il existe des procédures spécifiques concernant le largage du carburant pour les aéronefs au départ ou à destination de tous les grands aéroports américains".

Dernières nouvelles