Brigitte et Michelle affichées le visage tuméfié

Les visages tuméfiés de Brigitte Macron et Michelle Obama placardés à Milan

Affiches de la campagne de Ale Xandro Palombo placardées à Milan pour dénoncer les violences faites aux femmes le 15 janvier 2020

Les affiches représentant des femmes de pouvoir couvertes de coups ont été placardées dans la ville de Milan. Ainsi, l'ex-First Lady Michelle Obama, la femme d'État birmane et prix Nobel de la paix Aung San Suu Kyi, la chancelière allemande Angela Merkel, l'élue américaine Alexandria Ocasio-Cortez mais aussi la Première dame Brigitte Macron apparaissent toutes avec le visage tuméfié.

Elles ont le visage tuméfié, portent des marques de strangulation et de coups, leurs lèvres sont abîmées et elles ont des yeux au beurre noir. Hillary Clinton, Angela Merkel, Brigitte Macron ou encore Michelle Obama sont ainsi grimées afin de susciter la prise de conscience.

" Juste parce que je suis une femme, je suis victime de violences conjugales, je suis moins bien payée, j'ai subi des mutilations génitales, je n'ai pas le droit de m'habiller comme je veux, je ne peux pas choisir avec qui je vais me marier, j'ai été violée ", peut-on également lire au bas des posters.

En affichant ainsi les visages violentés de quelques-unes des plus importantes femmes de la scène politique mondiale, aleXsandro Palombo entend "illustrer le drame qui touche des millions de femmes dans le monde entier (.) dans le but de dénoncer, sensibiliser et obtenir une véritable réponse des institutions et de la politique", a expliqué son bureau de presse dans un communiqué. C'est l'image choc utilisée par l'artiste et activiste italien AleXsandro Palombo à l'occasion de la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, le 25 novembre 2019.

L'artiste contemporain et militant aleXsandro Palombo, 45 ans, est connu pour son travail de détournement à visée politique de visuels connus, parfois iconiques.

Parmi ses oeuvres les plus importantes figurent "Disabled Disney Princesses" ("Les princesses handicapées de Disney") ou "The Simpsons Go To Auschwitz" ("Les Simpsons vont à Auschwitz"). A travers cette action, il avait invité les femmes à dénoncer la violence en écrivant un message sur leur culotte et en partageant la photographie ensuite sur internet.

Dernières nouvelles