Coupe d'Europe: le Racing, Toulouse et Clermont assurent

Champions Cup- Le Racing 92 pour la qualification face au Munster

Champions Cup- Teddy Thomas est en grande forme pour le Racing 92

39-22 Grâce à la prestation d'Iribaren et Thomas, le club francilien rallie les quarts de finale en s'imposant face au Munster.

Merci qui? Merci Teddy!

Deux gestes de génie, une victoire et en prime la qualification pour les quarts de finale: le Racing 92 a assuré le spectacle en dominant le Munster ce dimanche à Paris La Défense Arena (39-22).

Le Racing rejoint Clermont et Toulouse, qualifiés la veille pour la phase finale après leur succès, respectivement, devant les provinces irlandaises de l'Ulster et du Connacht. D'abord en enchaînant les fautes en début de match, ce qui a permis aux Irlandais de se détacher dans les vingt premières minutes (0-9, 18e).

Pour Teddy Iribaren, c'est devenu une habitude tant il éclabousse le Top 14 de son talent depuis plus d'un an. Pour sa troisième titularisation de rang aux dépens de Maxime Machenaud, le demi de mêlée a encore montré qui était le patron. Sur le papier, le joueur a tout pour être titulaire avec le XV de France pour le premier match contre l'Angleterre le 2 février.Cet hiver, ce joueur "hors normes", dixit son coach Laurent Travers, se voit offrir une nouvelle opportunité de renouer le fil de son histoire avec les Bleus. Il s'agit du douzième essai en onze matchs pour l'international.

Et quel essai! La délivrance est venue d'une sublime diagonale de l'Ecossais Finn Russell, récupéré et aplati d'une seule main par Teddy Thomas, à quelques centimètres de la ligne. Chapeau! La route d'un quart de finale à domicile passe désormais par un déplacement chez les Sarries, tenants du titre, la semaine prochaine. Si l'arbitre vidéo a entretenu le suspense, l'ancien Biarrot, impassible comme d'habitude, a attendu sagement la validation de son essai. Mais il faudra absolument s'imposer pour espérer finir dans les quatre meilleurs premiers. D'abord celui de Virimi Vakatawa, récompensé de son activité, puis celui du bonus offensif par l'Argentin Juan Imhoff dans les dernières secondes.

Dernières nouvelles