Découvrez le président du jury du Festival de Cannes

Spike Lee

Spike Lee- AFP

En étant le premier Afro-Américain Président du Jury, Spike Lee entre dans l'histoire du Festival, comme il a tenu à le mentionner: "Pour couronner le tout, je suis honoré d'être la première personne de la diaspora africaine (États-Unis) à assurer la présidence du Jury de Cannes et d'un grand festival". "La personnalité flamboyante de Spike Lee promet beaucoup", ont-ils poursuivi. "Quand on m'a appelé pour devenir président du jury (.), je n'en suis pas revenu, j'étais à la fois heureux, surpris et fier", a réagi le cinéaste américain.

Tout a commencé en 1986 quand il est venu présenter à la Quinzaine des Réalisateurs son premier long-métrage Nola Darling n'en fait qu'à sa tête, un petit film tourné en deux semaines, en noir et blanc avant d'être décliné en série pour Netflix trente ans plus tard, face au succès.

Alors que les Golden Globes ont lancé la saison des prix cinématographiques, les équipes du Festival de Cannes ont dévoilé le nom du prochain président du Jury. Le film suivant, en 1989, Do the Right Thing, était en Sélection officielle, et en Compétition.

"Le point de vue de Spike Lee est plus précieux que jamais", a déclaré le directeur du festival, Thierry Fremaux. Le Festival de Cannes (outre le fait que ce soit le plus grand Festival de cinéma du monde, sans vouloir offenser qui que ce soit) a eu un impact énorme sur ma carrière de cinéaste. "On pourrait même aller jusqu'à dire que Cannes a façonné ma trajectoire dans le cinéma mondial." a-t-il poursuivi. Un retour gagnant puisque Spike Lee remporte le Grand Prix du Festival de Cannes.

Le Festival de Cannes l'avait déjà mis à l'honneur, en 2018, lorsque le réalisateur reçoit le Grand Prix pour son film l'histoire vraie d'un Noir infiltré au sein du Ku Klux Klan: BlackkKlansman: J'ai infiltré le Ku Klux Klan. Suivront dans diverses sections cannoises, "Jungle Fever" en 1991 en compétition, "Girl 6" en 1996 hors compétition, "Summer of Sam" en 1999 à la Quinzaine des Réalisateurs, "Ten Minutes Older" en 2002 à Un Certain Regard, puis "BlackkKlansman" " rapporte Var Matin. Tous ces "Spike Joints" en valaient bien la peine! Fou de joie, Spike Lee avait alors sauté dans les bras de l'acteur Samuel L. Jackson, qui remettait la récompense et a joué dans plusieurs de ses films.

Dernières nouvelles