Les Etats-Unis et la Chine signent un accord commercial "historique"

Guerre commerciale USA-Chine l’accord commercial avec la Chine va doper la croissance américaine affirme le secrétaire au Trésor

Guerre commerciale : Trump et le négociateur chinois signent l'accord de «phase 1»

Ces achats ont pour but de réduire le déficit commercial américain, grande revendication de la Maison Blanche.

Donald Trump a salué mercredi 15 janvier un accord commercial "historique" entre les États-Unis et la Chine juste avant la signature du document avec le principal négociateur chinois, Liu He.

Donald Trump a signé mercredi, à la Maison-Blanche, un accord commercial avec la Chine, après des mois de bras de fer entre les deux pays.

Dans ce traité, qui entrera en vigueur dans 30 jours, la Chine s'est engagée à acheter pour 200 milliards de dollars de produits américains supplémentaires au cours des deux prochaines années. Des dispositions relatives à la protection de la propriété intellectuelle et aux conditions de transfert de technologies sont également présentes dans l'accord.

Donald Trump a notamment pris soin de souligner, à l'attention de son électorat, que la Chine promettait d'augmenter ses achats de produits agricoles américains de 50 milliards de dollars, ajoutant qu'il était convaincu que les "farmers" sauraient faire face à cette demande accrue.

Déclenché au printemps 2018 pour mettre fin aux pratiques commerciales chinoises jugées "déloyales", le conflit s'est matérialisé par des droits de douane punitifs réciproques sur des centaines de milliards de dollars de marchandises échangées chaque année.

"Nous gardons les tarifs douaniers, mais j'accepterai de les supprimer si nous arrivons à conclure la phase 2", a déclaré le locataire de la Maison Blanche.

Et c'est là que le bât blesse pour nombre d'acteurs économiques.

Selon le conseiller économique de la Maison blanche Larry Kudlow, l'accord ajoutera 0,5 point de pourcentage à la croissance du produit intérieur brut américain en 2020 ainsi qu'en 2021. Ainsi, ce conflit a déjà durement affecté le monde agricole et l'industrie manufacturière aux Etats-Unis.

Clamant que les guerres commerciales étaient faciles à gagner, il a aussi constamment répété que l'économie américaine n'était pas affectée par les droits de douane, alors que la croissance chinoise ralentissait.

Le conflit qui oppose les deux puissances commercales, inédit par son intensité et sa durée, a freiné l'appétit des investisseurs et ralenti la croissance mondiale, comme la croissance chinoise et américaine.

Cet accord marque une première étape dans le processus d'apaisement des relations entre les deux puissances.

"La Chine reconnaît l'importance d'établir et de mettre en oeuvre un système juridique complet de protection (.) de la propriété intellectuelle", est-il stipulé dans le texte.

En outre, tout transfert ou licence de technologie doit être fondé sur la base du volontariat et refléter "un accord mutuel", est-il dit, alors que la Chine impose couramment aux entreprises étrangères des transferts de savoir-faire pour travailler sur son sol. Donald Trump a aussi confirmé qu'il comptait se rendre bientôt en Chine, pour poursuivre les négociations en vue d'une "phase 2".

Dernières nouvelles