Netflix va étoffer sa production de contenus français

Netflix va étoffer sa production de contenus français

Netflix va étoffer sa production de contenus français

Dans une entrevue à paraître demain dans L'Express que Business Insider a réussi à se procurer, Reed Hastings, le cofondateur et directeur de Netflix est revenu sur la stratégie de son entreprise et les investissements réalisés en France.

Celui-ci a annoncé, dans une interview à L'Express parue jeudi, que vingt nouveaux projets français originaux Netflix allaient voir le jour en 2020. Elle racontera l'histoire de jeunes comédiens qui tentent percer sur la scène parisienne du stand up.

Avec l'ouverture des nouveaux locaux parisiens, installés entre l'Opéra et l'église de la Madeleine, qui symbolisent le retour du groupe dans la capitale après une éclipse de quatre ans, ces programmes marquent une nette accélération des investissements de la plateforme dans l'Hexagone et devraient dépasser les 100 millions d'euros cette année, selon Reed Hastings.

La plateforme souhaite ainsi "devenir un producteur français majeur et plus seulement une machine à exporter des contenus hollywoodiens".

"On a plus de 6 millions de membres en France. Notre place est au cœur de Paris", a souligné dans un entretien à l'AFP Damien Couvreur, qui dirige les séries originales françaises de Netflix. Le budget tricolore de la plateforme devrait continuer à s'étoffer.

Netflix a également annoncé que les séries Osmosis et Marianne, lancées en 2019, n'auraient pas droit à une saison 2. Le gouvernement prévoit en effet de taxer les plate-formes telles que Netflix, Amazon Prime Video ou encore Disney+ à hauteur de 25% de leur chiffre d'affaire réalisé en France, pour financer la production française et l'audiovisuel français.

"On a décidé d'investir".

Dernières nouvelles