Le Livret A ne rapportera plus que 0,50 % dès le 1er février

Le taux du livret A en balance mercredi au Sénat

Le taux du livret A tombera à 0,5% le 1er février, annonce Bruno Le Maire

Malgré ce revenu très bas - néanmoins supérieur aux 400 milliards d'euros qui dormiraient sur les comptes bancaires courants -, le livret A a connu l'an dernier sa meilleure année depuis 2012, avec une collecte nette (les dépôts moins les retraits) de plus de 14 milliards d'euros sur les onze premiers mois de 2019.

Le gouvernement va simplifier l'accès au Livret d'épargne populaire (LEP), qu'il estime aujourd'hui sous-utilisé alors qu'il rapporte plus que le livret A dont le taux va baisser en février, a annoncé jeudi 16 janvier le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire. " En moyenne, sur un Livret A, les Français ont déposé 4 800 euros en 2018".

A noter également: ce produit d'épargne retraite peut être débloqué avant la retraite mais sous conditions (invalidité, décès du conjoint, arrêt de versement des allocations chômage, surendettement, cessation d'activité, acquisition de la résidence principale).

"Tout dépend de vos projets", prévient Philippe Crevel, économiste et directeur du Cercle de l'épargne. Il bénéficie d'un taux d'intérêt garanti et est exonéré d'impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux.

" Pour tous les épargnants, il existe aussi les livrets fiscalisés".

3 Vers quels produits d'épargne se tourner? Pour un rendement plus efficace, il reste encore "les contrats d'assurance-vie", un placement en unités de compte.

Cette baisse va également concerner le taux du livret d'épargne populaire (LEP), dont la formule de calcul retient le chiffre le plus élevé entre l'inflation et le taux du livret A majoré de 0,5 point. Il était, en moyenne, de 0,17% en novembre 2019, selon la Banque de France.

Initialement destiné à financer l'achat d'un logement en donnant droit à un taux d'intérêt bonifié au terme d'un blocage de quatre ans, le PEL perd en popularité à mesure que les taux d'intérêts des crédits immobiliers baissent et sont plus intéressants que celui auquel le produit donne droit (les taux actuellement pratiqués tournent autour de 1% alors que le PEL donne droit à un taux à 2,20%).

Il aurait été "irresponsable et incohérent" de maintenir le taux actuel de 0,75 %, a expliqué le ministre de l'Economie en martelant son leitmotiv d'une nécessaire diversification de l'épargne des Français. "Ce nouveau taux permettra en effet de construire 17 000 logements sociaux supplémentaires et d'en rénover 52 000 chaque année", a justifié Bruno Le Maire dans le Parisien, invitant les Français à "diversifier" leur épargne.

Dernières nouvelles