Peugeot : les ventes mondiales de PSA ont chuté de 10 % en 2019

Au salon automobile de Bruxelles le 9 janvier 2020

Au salon automobile de Bruxelles le 9 janvier 2020

Les volumes de vente du groupe PSA auront baissé sur les quatre principaux marchés du constructeur, y compris en Europe (-2,5%) où il concentre désormais 87% de ses livraisons.

Le titre PSA reculait de 0,8% à 19,80 euros en fin de matinée.

Les parts de marché du groupe PSA ont quasi stagné (+0,4%) point dans la région Moyen-Orient-Afrique en 2019. En 2019, les ventes en Europe ont été pénalisées par le recul des marques Opel Vauxhall (-6,4%) et Peugeot (-2,7%), alors que Citroën et DS ont enregistré des hausses respectives de 1,2% et 22,6%.

Le groupe ambitionne d'offrir une gamme de voitures 100% électrifiée à partir de 2025 et 50% d'ici la fin 2021 avec 13 modèles complémentaires.

La situation dans l'empire du Milieu, sur le premier marché automobile mondial, est particulièrement préoccupante.

Le Groupe se développe à un rythme soutenu en Amérique latine, où il a lancé une gamme complète de produits et de services VUL, ainsi qu'en Eurasie, avec les modèles de fourgons compacts de Peugeot, Citroën et Opel.

Le constructeur français souligne qu'il poursuit une politique commerciale limitant les rabais, se concentrant sur des ventes rentables qui lui ont permis d'afficher un taux de profits parmi les meilleurs du secteur: "Dans toutes nos régions, nos équipes sont complètement mobilisées sur la performance, les ventes rentables", a déclaré le président du directoire Carlos Tavares, cité dans le communiqué. La marque DS Automobiles reste pleinement engagée sur le marché chinois et finalise un nouveau plan stratégique.

PSA a présenté ses chiffres commerciaux après avoir annoncé mercredi la nomination de deux nouveaux directeurs généraux chez Citroën et DS afin d'accélérer l'internationalisation des deux marques, notamment en Asie. Mais le directeur général de la marque au lion, qui explique que les nouvelles 208 et 2008 ont boosté le carnet de commandes de début 2020, se tourne déjà vers l'année à venir.

Arrivé chez Citroën en octobre dernier après avoir occupé des postes au sein de Nissan et Mitsubishi, Vincent Cobee a été nommé directeur général de la marque aux chevrons.

Linda Jackson et Yves Bonnefont ne quittent pas le groupe pour autant.

Ces études ont pour objectif "de réfléchir au renforcement et à la différenciation de nos cinq marques dans le cadre de notre vision de long terme", a commenté un porte-parole de PSA. Les ventes 2019 de la région se sont élevées à 3.029.563 véhicules.

Dernières nouvelles