Les Saracens, champions d’Europe en titre, vont être relégués — Rugby

Descente inévitable pour les Saracens

Les Saracens, champions d’Europe en titre, vont être relégués — Rugby

Les Saracens, champions d'Europe et d'Angleterre en titre, triples vainqueurs sur la scène continentale (2016, 2017, 2019) et quintuples vainqueurs du championnat anglais (2011, 2015, 2016, 2018, 2019), joueront en deuxième division la saison prochaine.

Pour se mettre en conformité, les Saracens vont devoir largement dégraisser leur effectif ou bien baisser de nombreux salaires.

Une annonce qui n'est qu'une demi-surprise, puisque la presse anglaise évoquait samedi une réunion vendredi matin au cours de laquelle le club aurait annoncé aux joueurs et au staff que la relégation était inéluctable. La raison? La ligue anglaise a constaté, en début de semaine, que les Sarries n'avaient pas fait le nécessaire pour rentrer dans les clous du Salary Cap. Mais la tâche semblait tout de même insurmontable pour le club qui paye sa gestion hasardeuse. Les instances lui avaient laissé jusqu'à la fin du mois de janvier pour la faire repasser sous les 7 millions de livres (8,4 millions d'euros) réglementaires cette saison.

Les rivaux des Saracens, agacés par leur domination écrasante des dernières années, et les libertés prises avec le règlement qui s'impose à tous, n'ont eu aucune envie de voler au secours de leur meilleur ennemi, ni de faire gonfler leur propre masse salariale avec des internationaux grassement payés.

Selon The Guardian, les joueurs des Saracens ont été informés de la situation à l'occasion d'un déjeuner ce vendredi à deux jours du match de Champions Cup face au Racing 92.

Une qualification en quart nécessiterait un succès pour avoir une bonne chance de figurer parmi les meilleurs deuxièmes de poule qualifiés.

Mais il s'agirait alors vraiment d'un baroud d'honneur car sportivement, l'horizon des Saracens est bouché. "Premiership Rugby est prête à agir avec vigueur pour appliquer les règles qui gouvernent une compétition juste entre nos clubs, a déclaré dans ce communiqué le directeur général de Premiership Rugby, Darren Childs".

Dernières nouvelles