Saad Lamjarred renvoyé aux assises pour viol !

Le viol présumé de la jeune femme se serait déroulé à l’hôtel Marriot à Paris le 26 octobre 2016

Le viol présumé de la jeune femme se serait déroulé à l’hôtel Marriot à Paris le 26 octobre 2016. Balkis Press ABACA

La chambre de l'instruction a infirmé l'ordonnance rendue en avril par un magistrat parisien, qui avait allégé les charges en requalifiant les faits en "agression sexuelle" et "violences aggravées", a appris l'AFP de source judiciaire, confirmant une information dévoilée plus tôt par le quotidien françaisLe Parisien.

Les choses se compliquent pour Saad Lamjarred, après la décision mardi de la cour d'appel de Paris de renvoyer le célèbre chanteur devant la cour d'assises pour le viol présumé d'une jeune femme dans un hôtel parisien, en octobre 2016. Le débat portait notamment sur la qualification des éléments mis en évidence par l'enquête.

Les avocats du Marocain, Thierry Herzog et Jean-Marc Fédida, vont aller en cassation pour casser cet arrêt de la cour d'Appel et éviter les Assises.

Incarcéré dans la foulée, Lamjarred avait été libéré sous bracelet électronique en avril 2017.

Et d'estimer que " la chambre de l'instruction a fait une lecture et une analyse rigoureuse des faits, et n'a pas suivi le parquet qui demandait la confirmation du renvoi en correctionnelle.

Le chanteur a également été mis en examen en août 2018 pour viol, cette fois après la plainte d'une jeune femme suite à une soirée bien arrosée à Saint-Tropez (Côte d'Azur). Il avait ensuite été incarcéré durant deux mois et demi avant d'être libéré sous contrôle judiciaire et contraint de résider à Paris le temps de l'enquête, menée par un juge d'instruction de Draguignan.

En dépit de ses déboires judiciaires, Saad Lamjarred a continué à sortir des tubes qui dépassent des millions de vues, comme "Ensay", "Njibek"... Certains fans restent persuadés que le chanteur est victime d'un complot et que les plaignantes cherchent à tirer profit de sa notoriété.

Dernières nouvelles