Deux cas détectés en France, les premiers en Europe — Coronavirus

Douane en Chine Coronavirus

Francetvinfo

"Nous avons aujourd'hui les premiers cas européens, probablement parce que nous avons mis au point le test très rapidement et que nous sommes capables de les identifier ", a-t-elle estimé. Les patients infectés, qui sont désormais à l'isolement à l'hôpital, revenaient tous les deux de Chine. Le patient de Bordeaux est un homme de 48 ans, Français d'origine chinoise. Le premier se trouve à Paris et le second à Bordeaux. Il a consulté pour des symptômes le 23 janvier. La ministre a précisé que ce patient s'était également rendu en Chine.

"Le cas qui a été hospitalisé à Bordeaux et qui a circulé sur les réseaux sociaux est bien un cas confirmé pour le coronavirus", a déclaré la ministre.

Agnès Buzyn a précisé que les patients avaient été placés, seuls, dans des chambres à pression négative pour empêcher la propagation du virus dans les couloirs des hôpitaux. Le personnel, spécialement formé pour cette tâche, porte des masques, des gants et une surblouse.

La Chine a intensifié ses efforts pour contenir la propagation d'un nouveau virus tueur avec le confinement de plus de 40 millions de personnes.

Des cas de contamination ont également été recensés à Hong Kong, Macao, Taïwan, Singapour, mais aussi en Corée du Sud, au Japon, en Thaïlande, au Vietnam et même aux États-Unis, faisant craindre une épidémie à l'échelle mondiale. Une information annoncée ce vendredi soir par le ministère de la Santé. " Il est possible, voire probable qu'il y ait d'autres cas en Europe ", a-t-elle ajouté. Elle s'est par ailleurs exprimé sur les conséquences que l'arrivée du coronavirus sur le territoire allaient engendrer.

Pour les voyageurs qui rentrent de Chine, "il est important de se surveiller et au moindre signe respiratoire ou si on a de la fièvre, il ne faut pas aller aux urgences, il ne faut pas appeler un médecin, il faut appeler le centre 15 qui vient chercher les gens à domicile et les emmènent en hospitalisation, ce qui nous permet de mettre les gens en isolement", a aussi rappelé Agnès Buzyn.

Dernières nouvelles