Le point sur l'évolution de la situation — Virus en Chine

Urgence de santé mondiale : qu'est-ce que c'est dans quels cas 

Le point sur l'évolution de la situation — Virus en Chine

"Les trois personnes vont très bien, nous sommes tout à fait rassurés sur leur évolution", a déclaré samedi soir le directeur général de la Santé, Jerôme Salomon, lors d'un point de presse.

A l'étranger, les trois premiers découverts en France l'ont été à Paris et Bordeaux, dans le sud-ouest.

" C'est comme ça depuis ce matin, certaines personnes sont hystériques", explique un pharmacien à Paris. En dehors du Hubei, les autorités ont annoncé la mise en place de mesures de dépistage du virus dans tout le pays.

Le virus se développe en Chine et les aurorités chinoises prennent des mesures radicales.

En Chine, les autorités continuent de prendre des mesures radicales contre la propagation du coronavirus.

Le premier cas au Japon est celui d'un trentenaire qui a dû être hospitalisé le 10 janvier pour une forte fièvre et d'autres symptômes. L'épidémie se répand rapidement dans son pays d'origine, avec 1300 cas de contamination.

"Nous savons que depuis qu'il est sur le territoire français, il a été en contact avec une dizaine de personnes, nous allons toutes les contacter", a ajouté la ministre. Un recensement est en cours pour déterminer toutes les personnes ayant été en contact étroit avec ces patients. Elles sont peu nombreuses et aucune n'est à haut risque, à précisé le Pr Salomon.

Selon le ministre des Affaires étrangères, 100 infirmières travaillant à l'hôpital, ont été testées. Le Nouvel An Chinois qui devait être fêté demain dimanche à Bordeaux a été annulé.

Les patients hospitalisés à Paris sont un couple "originaire de Wuhan" et qui était arrivé le 18 janvier en France pour un voyage.

Des consignesPour tenter d'endiguer la propagation du virus en France, Agnès Buzyn, ministre de la Santé, a donné des consignes claires aux voyageurs qui rentrent de Chine: " Il est important de se surveiller et au moindre signe respiratoire, ou si on a de la fièvre, il ne faut pas aller aux urgences, il ne faut pas appeler un médecin, il faut appeler le centre 15, qui vient chercher les gens à domicile, les emmène en hospitalisation, ce qui nous permet de mettre les gens à l'isolement, de faire les tests.

La concomitance avec l'épidémie hivernale de grippe peut notamment faire craindre un afflux de personnes inquiètes aux services d'urgences, déjà surchargés et en plein conflit social, et des témoignages signalaient déjà un afflux de demandes de masques de protection dans des pharmacies.

Le ministère de la Santé a ensuite révélé dans un communiqué l'existence d'un troisième cas, à Paris, étant un "proche parent de l'un des cas" existants. À l'heure où sont écrites ces lignes, le nombre de morts en Chine s'élève à 41 et le nombre d'infectés à environ 1 300. Wuhan et pratiquement toute la province environnante du Hubei ont été ainsi coupées du monde, avec plus de 56 millions d'habitants confinés.

Une demi-douzaine de pays d'Asie sont désormais touchés et un deuxième cas a été confirmé aux Etats-Unis.

Au Etats-unis, un trentenaire et une sexagénaire, qui revenaient tous deux d'un séjour à Wuhan, ont été hospitalisés, respectivement à Seattle et Chicago.

Dernières nouvelles