Wall Street rebondit avec les propos rassurants de l'OMS sur le coronavirus

Wall Street: La peur du coronavirus pèse sur Wall Street

Coronavirus - Wall Street ouvre en net recul, craignant la propagation du virus chinois

La Bourse de New York a terminé dans le vert mardi, retrouvant des couleurs au lendemain d'une séance qui avait vu les principaux indices enregistrer leur plus fort recul en plusieurs mois sur fond d'inquiétudes grandissantes autour du coronavirus.

Le Nasdaq Composite a pris 130,37 points (1,43%) à 9 269,68 points.

La Chine s'est engagée mardi à faire preuve de "transparence" face à ce nouveau coronavirus qui a déjà fait plus de 100 morts et dont les cas se multiplient jusqu'en Europe, tandis que s'accélèrent les préparatifs pour évacuer les ressortissants étrangers de Wuhan, le foyer initial de la maladie.

Les investisseurs portaient par ailleurs leur attention sur plusieurs entreprises ayant fait part de leurs résultats trimestriels avant l'ouverture de la Bourse.

Le fabricant d'armes américain Lockheed Martin a progressé de 1,11% après l'annonce de bénéfices supérieurs aux attentes des analystes.

Xerox (+5,14%) et Whirlpool (+4,02%) bondissaient après avoir fait mieux que les anticipations des analystes.

Le conglomérat industriel 3M a chuté de 5,7% après un avertissement sur ses résultats 2020 en raison d'un ralentissement de la croissance chinoise.

Après la clôture de mardi, Apple a affiché une forme olympique au premier trimestre de son exercice 2020, dégageant un chiffre d'affaires et un bénéfice record. Son action progressait de près de 2% dans les échanges électroniques post-séance.

Un peu plus d'un quart des entreprises du S&P 500 ont fait part de leurs résultats trimestriels.

Aux valeurs individuelles, la journée à Wall Street a été marquée par la publication de résultats d'entreprise mitigés.

Les acteurs du marché restaient aussi attentifs à la première réunion monétaire de la Fed de l'année, qui a débuté mardi et doit s'achever mercredi.

Au rang des indicateurs, la croissance du PIB des États-Unis a ralenti à 2,3 % en rythme annuel, selon une estimation préliminaire du département du Commerce publiée jeudi, contre 2,9 % en 2018.

L'indice de confiance du consommateur du Conference Board a grimpé à son plus haut niveau en cinq mois, ce qui a pu également contribuer à soutenir la tendance. Son titre montait de 1,91%.

Signe de l'intérêt des investisseurs pour les actifs jugés moins risqués, le taux à 10 ans sur la dette américaine, qui avait déjà beaucoup baissé la semaine dernière, reculait encore, évoluant à 1,617% contre 1,684% à la clôture vendredi. Novavax a plongé de 15,65%, NanoViricides de 46,84% et Inovio de 18,05%.

Dernières nouvelles