Mary Higgins Clark, la reine du suspense est morte

Mary Higgins Clark a écrit au fil de sa carrière une quarantaine de livres

Mary Higgins Clark a écrit au fil de sa carrière une quarantaine de livres

Elle a écrit au fil de sa carrière une quarantaine de livres, connaissant un important succès populaire et voyant plusieurs de ses romans être adaptés au cinéma.

Mary Higgins Clark, l'une des écrivaines les plus vendues au monde, est décédée "entourée par sa famille et ses amis", a indiqué l'éditeur.

"Personne n'a jamais été autant attaché à ses lecteurs que Mary", a déclaré son éditeur de longue date, Michael Korda, dans un communiqué, cité par l'agence AP. Les ventes de ses livres ont dépassé les 100 millions d'exemplaires. "C'est avec une profonde tristesse que nous disons au revoir à la 'Reine du suspense' Mary Higgins Clark", écrit Simon and Schuster.

Née à New York, dans le Bronx, le 24 décembre 1927, dans une famille modeste d'origine irlandaise, Mary Theresa Eleanor Higgins Clark dit avoir attrapé le virus de l'écriture à l'âge de 7 ans, les Irlandais étant souvent "des conteurs-nés". Elle cessera ensuite de parcourir le monde pour élever ses enfants. Jeune fille, elle a déjà perdu son frère aîné mort brusquement d'une méningite puis son neveu de 15 mois, tombé d'une fenêtre.

Mary a 35 ans lorsque son mari meurt brusquement d'une crise cardiaque à l'âge de 44 ans.

Elle avait publié une première nouvelle en 1956 et lancé son premier roman à la fin des années 1960, Mount Vernon Love Story (Le Roman de George et Martha, en français). Mary Higgins Clark s'inspire alors en 1975 du procès d'une femme accusée d'avoir tué ses enfants pour écrire La Maison du guet, un premier best-seller, mais c'est qu'avec La Nuit du renard que la romancière américaine est découverte en France.

En 2000, Mary surprend en publiant "Trois jours avant Noël", un polar co-signé avec sa fille Carol.

Dernières nouvelles