Livret A, électricité, gaz, Brexit... Ce qui change au 1er février

Livret A électricité péages course de taxi... ce qui change au 1er février

Electricité, gaz, taxis... Voici tout ce qui va changer au 1er février

Franceinfo liste ces changements.

Le taux du livret A est par exemple abaissé à 0,5%. Le taux du compte épargne logement (CEL) tombe à 0,25 %. Les taux réglementés d'autres livrets d'épargne seront aussi modifiés. En particulier celles qui concernent la rémunération de l'épargne populaire.

Les tarifs réglementés de l'électricité augmentent de 2,4% pour les particuliers et les petits professionnels. Selon la Commission de régulation de l'électricité (CRE) et le ministère de la Transition écologique et solidaire, cette hausse est estimée à l'ordre de 21 euros annuellement pour la facture moyenne d'un consommateur résidentiel.

Les tarifs du gaz ont baissé de 14,7% depuis me 1er janvier 2019. Soit une baisse de 0,9% pour les clients utilisant le gaz pour la cuisson, 3,5% pour ceux qui se chauffent au gaz et 2,2% pour les clients ayant un double usage cuisson et eau chaude.

Bonne nouvelle! Les tarifs réglementés de vente du gaz vont baisser de 3,3%.

Autoroutes: les péages plus chers. Les tarifs du réseau Cofiroute (A11, Paris-Nantes; A83, Nantes - Niort), géré par Vinci Autoroutes, augmentent de 0,71 %, tandis que ceux d'Area, géré par Eiffage, sont en hausse de 1,07 %. Au 1novembre 2019, ces derniers avaient augmenté de 3 %, puis de +0,6 % au 1 décembre 2019. Pour A'Liénor (A65), elle se traduira par une hausse de 1,65 % pour les véhicules légers (classe 1) et 2,67 % pour les poids lourds (classe 4). - Fixé par un arrêté publié au Journal officiel, le tarif minimum d'une course augmente de 7,10 à 7,30 euros. Le kilomètre passe désormais à 1.12€ et l'heure à 37.46€. Notons que la hausse des tarifs concerne également les courses en lien avec les aéroports de Paris Orly, Roissy-Charles-de-Gaulle, Nice Côte d'Azur et Toulouse Blagnac.

Le jackpot maximal de l'Euromillions était depuis 2012 plafonné à 190 millions d'euros. La loterie européenne, à laquelle les joueurs de neuf pays peuvent participer, passe aussi de deux "méga jackpots" de 130 millions d'euros par an à trois.

Dernières nouvelles