362 morts dont un premier hors de Chine — Coronavirus

Samedi 01 Fevrier 2020- PAR

Samedi 01 Fevrier 2020- PAR

Le Groupe des Sept démocraties industrialisées tente de trouver une approche commune pour faire face au nouveau coronavirus à propagation rapide, a déclaré dimanche le ministre allemand de la Santé Jens Spahn. Si le virus se propage aussi rapidement à l'échelle nationale, "il est possible que des épidémies se développent déjà dans plusieurs grandes villes chinoises, avec un décalage d'une à deux semaines derrière Wuhan " indique Joseph Wu, professeur à l'Université de Hong Kong. Soit la plus forte baisse des indices chinois depuis le krach boursier de 2015.

Alors que le pays est paralysé par la peur du virus, qui a contaminé plus de 17 000 personnes dont plus de 360 mortellement, Pékin a, contrairement à son habitude, reconnu compter sur le reste du monde pour répondre à la crise.

Un premier décès lié au coronavirus est survenu hors de Chine, où l'épidémie a tué 361 morts.

La Russie commencerait à évacuer ses citoyens de Wuhan lundi et elle a également suspendu les liaisons directes des trains de voyageurs avec la Chine.

La Chine s'efforce d'en importer d'Europe, du Japon et des Etats-Unis, selon le ministère de l'Industrie.

- Trois cent soixante et un morts: le bilan du nouveau coronavirus dépasse désormais celui du Sras en Chine continentale.

Wenzhou (prononcer Wenn-djo) qui compte 265 cas de contamination, est distante de plus de 800 km de Wuhan, la ville du centre du pays où est apparu en décembre le coronavirus et qui a été placée de facto en quarantaine depuis le 23 janvier.

Face à un système hospitalier débordé, Wuhan devait accueillir lundi de premiers malades dans un hôpital construit en 10 jours - un record. Mais les médias officiels n'avaient pas encore signalé la moindre admission de patients mardi au petit matin.

Mais alors que les marchés boursiers ont rouvert, la plupart des provinces ont prolongé les vacances du Nouvel An lunaire pour tenter de contenir le virus, les travailleurs du Hubei ne devant reprendre leur emploi qu'après le 13 février. Mais les personnes originaires du Hubei sont parfois en butte à l'ostracisme et à la suspicion.

L'autre est une voyageuse chinoise de 38 ans, venue de Wuhan.

Les autorités chinoises avaient pourtant pris les devants pour tâcher de rassurer les investisseurs. L'OMS a classé jeudi l'épidémie comme "une urgence de santé publique de portée internationale" et de nombreux pays ont annoncé des mesures exceptionnelles.

Le plan, qui entre en vigueur à 17 heures ET, comprend le refus temporaire d'entrée aux ressortissants étrangers qui ont visité la Chine dans les 14 jours précédant leur arrivée aux États-Unis, a déclaré vendredi le secrétaire à la Santé et aux Services sociaux, Alex Azar. Ce mouvement, suivi par du personnel médical non indispensable, survient alors que le gouvernement hongkongais, fidèle à Pékin, s'est refusé à fermer complètement sa frontière avec la Chine continentale. Elle a déploré cette mesure prise par l'Amérique, qui "crée et seme la panique".

Les États-Unis, l'Australie et Israël ont interdit l'entrée sur leur territoire aux étrangers s'étant rendus en Chine dans les quatorze derniers jours.

Parallèlement, les opérations de rapatriement d'étrangers se trouvant en Chine se poursuivent: un deuxième avion français ramenant des étrangers de 30 nationalités différentes depuis Wuhan a atterri dimanche sur une base militaire dans le sud-est de la France.

Dernières nouvelles