Amazon compte désormais 150 millions d’abonnés Prime

Les ventes dAmazon ont bondi pendant les fêtes le titre devrait senvoler | Crédits

Les ventes dAmazon ont bondi pendant les fêtes le titre devrait senvoler | Crédits

"Nous n'avons jamais vu autant de gens s'abonner en un trimestre et nous avons maintenant 150 millions de membres Prime payants dans le monde, ... c'est 50 millions de plus, il y a un an" s'est réjoui l'homme le plus riche du monde. Cette livraison rapide en une journée a beaucoup coûté à la société, mais en fin de compte, elle a fini par payer.

L'action s'est envolée de plus de 13% dans les échanges après la clôture à Wall Street, ce qui devrait lui permettre d'ouvrir vendredi à un niveau record et à Amazon de retrouver une capitalisation boursière supérieure à 1.000 milliards de dollars. Il possède environ 12 % des actions de l'entreprise lancée dans un garage au milieu des années 90. Les analystes avaient tablé sur un résultat proche des 86 milliards de dollars.

Le bénéfice par action a largement surpassé les attentes à 6,47 dollars contre 4,04 attendus, selon Factset.

Le revenu tiré des abonnés a bondi de 32% à 5,2 milliards de dollars. Le chiffre d'affaires est ressorti à 87,44 milliards de dollars lors des trois derniers mois de l'année, soit une progression de 21% par rapport à la même période de 2018, selon un communiqué du groupe fondé par Jeff Bezos.

Le bénéfice net a progressé de 10 % à 3,3 milliards de dollars. Son service de cloud AWS voit son chiffre d'affaires augmenter de 34 % sur un an, tandis que ses "autres " secteurs (ventes en ligne incluses) connaissent une progression de 41 %. C'est une forte progression, mais moins spectaculaire qu'au trimestre précédent (+45%) et surtout moins forte que celle de la division Azure de Microsoft, son rival sur ce secteur d'activité très lucratif.

Les actions en circulation d'Amazon le 30 janvier ont augmenté de 12% pour atteindre 2 100 dollars. L'information a été rendue publique par Bloomberg ce jeudi dans son classement.

Le président américain déteste le Washington Post, dont Jeff Bezos est le propriétaire.

Dernières nouvelles