Il manipule Google Maps pour créer un géant embouteillage

Voiture GPS

Il crée de faux embouteillages sur Google Maps avec un chariot chargé de 99 smartphones – images CC0 naive_eye

En effet, elles peuvent recommander un détour suite à des travaux ou un bouchon, cependant quand toutes les applications recommandent ce chemin, ça ne peut se passer que créer à nouveau un embouteillage.

Dans les grandes lignes, Google Maps calcule le nombre d'utilisateurs sur un axe routier pour évaluer la densité de circulation.

Simon Weckert est un YouTubeur qui a eu une idée fantastique. Une façon pour l'artiste de de rappeler les limites de ce service de Google, qui va fêter ses quinze ans.

Après tout, on se fie aveuglément à ces technologies que l'on considère comme fiables et efficaces, car basées sur des informations provenant d'une communauté d'utilisateurs.

Si vous êtes un fidèle de Google Maps, vous connaissez probablement comment l'application présente l'intensité du trafic: si la rue est verte cela veut dire le trafic est calme et facile, si la rue est orange cela veut dire que le trafic est compliqué, si la rue est rouge c'est qu'elle est à éviter.

Une petite charrette rouge contenant une centaine de smartphones doccasion avec le mode de navigation GPS de Google Maps activé. L'homme a trompé le système de détection des embouteillages de Google Maps, en trimbalant 99 smartphones dans un chariot au milieu de la rue. Rapidement, selon l'auteur, Google a identifié une concentration très dense d'utilisateurs à un seul et même endroit, et a donc aussitôt signalé un embouteillage monstre dans la zone en question...

"Grâce à cette activité, il est possible de faire virer au rouge une rue verte sur Google Maps, ce qui a un impact dans le monde physique en redirigeant les voitures vers un autre itinéraire", a-t-il expliqué sous la vidéo YouTube de son initiative insolite, sans explicité la méthodologie adoptée.

Dernières nouvelles