Colonisation de la France en Algérie: Erdogan met Tebboune mal à l'aise

Plan Trump pour le Proche-Orient: Erdogan dénonce la «trahison» de certains pays arabes

L'Algérie recadre le président turc

" L'Algérie a été surprise par la déclaration faite par le Président turc, Recep Tayyip Erdogan dans laquelle il attribue au Président de la République des propos sortis de leur contexte sur une question liée à l'histoire de l'Algérie", précise t-on dans le communiqué publié par l'agence officielle. "De tels propos ne concourent pas aux efforts consentis par l'Algérie et la France pour leur règlement", conclut le communiqué.

En effet, dans sa guerre contre Emmanuel Macron, le président turc Recep Tayyip Erdogan s'est servi de propos que lui aurait tenus le président algérien Abdelmadjid Tebboune sur les massacres de la France durant la colonisation. En clair, les questions d'histoire et de mémoire relatives à la séquence coloniale sont une affaire algérienne dont les questions en suspens sont traitées au niveau bilatéral entre Alger et Paris. Je lui ai d'ailleurs demandé de nous fournir des documents qui prouvent cela.

Pour rappel, le président Erdogan affirme que le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, lui a révélé, lors de sa récente visite, que la France coloniale avait tué 5 millions d'Algériens en 130 ans.

"Nous disons à nos amis [turcs, ndlr] de cesser de faire de la colonisation de l'Algérie un fonds de commerce", avait déclaré à la presse M.Ouyahia à l'issue d'une réunion de la direction de son parti, le Rassemblement national démocratique (RND). Mais pas seulement. Le Président turc ne partage pas, non plus, la même vision que la France sur la Libye, depuis qu'il cherche à intervenir militairement dans ce pays voisin de l'Algérie.

Recep Tayyip Erdogan, le président de la Turquie, a envoyé une déclaration forte ce vendredi concernant le plan américain pour la résolution du conflit en Palestine et accusant certains pays arabes de "trahison". De nombreux pays d'Afrique du Nord ont été témoins de ce type de massacres français dans leur histoire.

Très ambitieux au plan régional, Erdogan chercherait-il à ternir les relations algéro-françaises afin que son pays puisse renforcer sa place en tant que partenaire commercial de l'Algérie?

Il a ajouté que la plupart des dirigeants mondiaux ne connaissent pas ce chiffre de 5 millions d'Algériens tués.

Dernières nouvelles