Un groupe Facebook anti-vaccins conseille des remèdes naturels, un enfant de 4 ans meurt de la grippe — États-Unis

Elle suit les conseils d'un groupe anti-vaccins, son enfant de 4 ans meurt

Elle prête l’oreille à un groupe anti-vaccin et laisse mourir son enfant de 4 ans

Sous les conseils d'un groupe Facbook d'anti-vaccins, aux Etats-Unis, un enfant de quatre ans atteint de la grippe n'a pas été soigné.

L'affaire fait grand bruit aux États-Unis. Un enfant de quatre ans a perdu la vie après que sa mère ait décidé de ne pas lui donner le traitement qu'un médecin lui avait prescrit.

Dans le Colorado, un enfant de quatre ans est décédé de la grippe, alors que sa mère avait refusé de lui administrer le vaccin prescrit par son médecin, rapportait vendredi NBC News. "Le doc a prescrit du Tamiflu, je ne l'ai pas pris", reconnaît-elle sur Facebook.

Doutant de l'efficacité de ce traitement, la mère a demandé des conseils sur un célèbre groupe anti-vaccin qui compte plus de 100.000 membres sur Facebook. La mère avait elle-même déclaré traiter ses enfants malades avec de l'huile essentielle de menthe poivrée, de la vitamine et de la lavande, sans succès. Mais parmi les personnes inscrites sur le groupe, personne n'a conseillé à la mère de se rendre chez le médecin. Tous y allaient de leurs astuces naturelles (thym, lait maternel, sureau...), mais aucun ne conseillait la médecine classique. Sans préciser quelle méthode elle avait finalement choisie, elle a remercié ceux qui lui ont répondu en disant: "Parfait, je vais essayer ça". D'après NBC News, elle aurait affirmé dans de précédents messages remontant à 2017, ne pas avoir vacciné ses enfants contre la grippe. Quatre jours plus tard, il est hospitalisé et décède de la grippe. "Nous ne voulons pas de désinformation sur les vaccins sur Facebook, c'est pourquoi nous travaillons dur pour réduire cela sur notre plateforme, y compris dans les groupes privés", a indiqué dans une déclaration officielle un porte-parole de Facebook.

Face à l'ampleur de ce drame, le réseau social Facebook a fini par réagir dans un communiqué: "C'est une tragédie et nos pensées vont à sa famille et à ses proches".

L'épidémie de grippe est particulièrement forte cette saison aux États-Unis et la maladie fait actuellement des ravages. Lors de la saison 2017/2018, environ 61.000 Américains sont morts de la grippe.

Dernières nouvelles