Eminem joue "Lose Yourself" aux Oscars 18 ans après avoir gagné — Surprise

Si vous voulez qu'Eminem soit à votre fonction, il vous suffit de demander. Soudain, son tube de 2002 "Lose Yourself" a commencé à jouer à la surprise et à l'enthousiasme en sourdine des participants et des téléspectateurs à la maison. Pendant ce temps, Kelly Marie Tran, de la célébrité de "Star Wars: The Last Jedi", a frappé chaque mot. Un show qui restera gravé dans la mémoire des Oscars, tant par la performance en elle-même que par les cris surpris des stars qui composaient le public de cette grand-messe américaine du cinéma.

Dès que les premières notes de "Lose yourself" ont retenti dans le "Dolby Theatre", il était évident qu'Eminem allait marquer la soirée des Oscars. Sa venue à cette prestigieuse cérémonie de récompense a été une énorme surprise, dimanche soir. Cela soulève la question - les Oscars le comprennent-ils maintenant? Il a donc fait amende honorable 18 ans plus tard. L'introduction de la performance commence par une scène de B Rabbit issue du film 8 Mile, marchant dans le couloir du Shelter, pour aller affronter Papa Doc en finale. "Le lieu où on a répété a été gardé secret".

Son apparition sur la télédiffusion a naturellement alimenté des rumeurs selon lesquelles il ferait un retour au cinéma. Une rumeur courrait selon laquelle il n'avait pas voulu performer à cause d'une éventuelle censure, aujourd'hui il y répond: "Oh non, ce n'était pas du tout le cas, il n'y a pas autant de mots vulgaires de cette chanson, juste quelques-uns. J'ai fait un câlin à Salma Hayek!".

Dernières nouvelles