Létang, la mise au point de Stéphan — Rennes

Ligue 1 : coup de théâtre à Rennes, Olivier Letang poussé vers la sortie

Olivier Létang débarqué de la présidence du Stade Rennais

" Le Stade Rennais F.C. annonce qu'Olivier Létang quitte la présidence exécutive du club". Alors que le club breton est en train de réaliser une des meilleures saisons de son histoire, le sommet de l'organigramme du Stade Rennais s'agite fortement. Le président est sous la responsabilité de l'actionnaire, l'entraîneur est sous la responsabilité du président et donc aussi de l'actionnaire et on suit la ligne directrice de l'actionnaire. Je veux rester focalisé là-dessus", a indiqué Stéphan ce lundi, avant de poursuivre: "Je lis et on me rapporte des choses qui sont complètement fausses et qui me dérangent un peu. L'entraîneur du Stade Rennais réfute toutefois avoir plus de pression après le départ de l'ancien dirigeant du PSG. C'est déjà beaucoup. C'est une mission déjà périlleuse mais palpitante. A l'époque, il était entraîneur de l'équipe réserve et avait été nommé par intérim, avant de voir son contrat prolongé après deux belles victoires. Avant d'embrayer et de saluer le travail d'Olivier Létang " qui m'a mis à ce poste-là et qui m'a donné la possibilité d'entraîner ". "On a tous été choqués de cette décision", a ajouté Morel.

Mais "il y a un actionnaire qui prend les décisions".

"Le club a profondément changé et est encore en course pour une nouvelle coupe de France ainsi qu'une possible qualification en Champions League qui serait historique et que je lui souhaite de tout cœur".

D'autant qu'il ne s'attend pas à une promenade de santé contre les amateurs de Belfort, qui ont marqué trois buts contre Nancy (L2, 3-1) et se sont qualifiés aux tirs au but contre Montpellier (L1) dans les tours précédents. On s'est vu avant la rencontre face à Brest.

Pour autant, le tenant du titre n'a pas l'intention de faire du sentiment. Dans une carrière, jouer un quart de finale, ce n'est pas anodin.

Dernières nouvelles