Le salon mondial du mobile de Barcelone est annulé — Coronavirus

La GSMA pourrait annuler le MWC 2020 une décision est attendue ce vendredi

La GSMA pourrait annuler le MWC 2020 une décision est attendue ce vendredi

Après Intel, Vivo, LG, Ericsson, Amazon, Sony ou encore NTT DoCoMo, les sociétés américaines Facebook et Cisco ont annoncé qu'elles ne participeraient pas au salon du mobile (MWC) de Barcelone fin février par crainte de la propagation du nouveau coronavirus.

Dans le respect de l'environnement sûr et sain à Barcelone et dans le pays hôte aujourd'hui, la GSMA a annulé le MWC Barcelona 2020 parce que la préoccupation mondiale concernant l'épidémie de coronavirus, les problèmes de voyage et d'autres circonstances, rendent impossible pour la GSMA d'organiser l'événement de façon optimale.

Derniers en date mercredi: le groupe japonais de commerce et de services en ligne Rakuten, l'opérateur allemand Deutsche Telekom, l'équipementier finlandais Nokia et l'opérateur britannique Vodafone. Il se tient chaque année à Barcelone, en Espagne, et l'édition 2020 était censée avoir lieu du 24 au 27 février.

La grand-messe du secteur, au cours de laquelle les grandes marques de téléphones portables présentent leurs nouveautés, prévoyait d'accueillir près de 110.000 visiteurs dont plus de 5.000 Chinois. La GSMA n'a pas pris de risque au vu de la majorité de ses exposants et visiteurs en provenance de Chine.

GSMA voulait absolument éviter de devoir payer une facture d'environ 100 millions d'euros pour l'annulation, a indiqué à l'AFP une source proche de l'organisation.

La question de savoir s'il s'agissait d'un cas de force majeure ou non sera probablement clé lors des négociations pour déterminer qui paiera la facture de l'annulation (remboursement des espaces d'exposition et billets d'entrée, réservations d'hôtels etc.).

A Madrid, le ministre de la Consommation, Alberto Garzón, a jugé mercredi " important de dire clairement qu'il n'y a aucun danger de santé publique " lié au MWC de Barcelone. Les retombées économiques du salon pour la ville de Barcelone et la région catalane étant non négligeables, un fort manque à gagner est à craindre. En Europe, l'horloger suisse Swatch Group avait ainsi annulé son salon de mars à Zurich.

Dernières nouvelles